Traitements phytosanitaires

Réduction et modulation de dose : les essais des GDV satisfaisants

Réduction et modulation de dose :  les essais des GDV satisfaisants

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Mot de passe oublié ?

Pour aller plus loin : OPTIDOSE

L’IFV propose un module de calcul en ligne qui présente aux viticulteurs des réductions de dose homologuée à appliquer pour les traitements en fonction de 3 critères :
– le stade phénologique moyen au moment du traitement ;
– le volume de haie foliaire (calculé à partir d’une dizaine de mesures réalisées en différents points de la parcelle : hauteur du feuillage à protéger, largeur du feuillage et distance inter-rang) ;
– la pression parasitaire.

Cette technique a été testée en 2016 à Tauxières. La réduction de 15 % des anti-mildiou par rapport au programme de référence de l’exploitation n’a eu aucune conséquence notable. En effet, au début de la véraison, les intensités d’attaque sur feuilles étaient de 2,1 % dans la modalité Optidose contre 1,9 % pour l’exploitation. Sur grappes, la perte de récolte s’élevait respectivement à 3,5 % et 3 %.

Contact : Isabelle RENARD (GDV de la Marne) 06 75 74 89 38