Anniversaire

A 70 ans, le rosé des Riceys se porte comme un charme

A 70 ans, le rosé des Riceys se porte comme un charme

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Mot de passe oublié ?

Une « verticale » avec des bouteilles remontant à 1947

« Le rosé des Riceys se boit jeune et il est encore délicieux à 10 ans d’âge. Lors d’une ‘verticale’ proposée le 9 juin, nous déboucherons des flacons datant de 1947 et des productions des décennies suivantes jusqu’à nos jours », annonce Pascal Morel en précisant qu’hormis le risque de goût de  bouchon, le vin bu devrait conserver sa fraîcheur. « Nos vins ne madérisent pas en vieillissant. Cependant, ils s’enrichissent d’arômes très complexes tirant sur la pâte de coing, les fruits confits et des notes truffées. » Les dégustateurs devraient se régaler et comprendre pourquoi ce vin est capable de s’épanouir sur la durée : « On ne le produit qu’avec les meilleurs fruits et seulement les années les plus favorables. »

Une association Site remarquable du goût des vins
Le territoire des Riceys et ses trois appellations visent l’appellation Site remarquable du goût des vins. Pour ce faire, une association a été créée.
Le label Site remarquable du goût est porté par quatre ministères (Culture, Tourisme, Environnement et Agriculture). En Champagne, Epernay est déjà labellisé Site remarquable du goût des vins.
La mention existe depuis 1995 et distingue les produits alimentaires et emblématiques d’un territoire, bénéficiant d’une notoriété et d’une histoire, un patrimoine exceptionnel sur le plan environnemental et architectural, un accueil du public permettant de faire connaître les liens entre les produits alimentaires, le patrimoine culturel, les paysages et les hommes. Réunis à Paris, des représentants des Sites ont créé la fédération des associations locales des sites remarquables du goût.
A l’échelle de la France, onze autres lieux portent la mention de Site remarquable du goût, consacré aux boissons alcooliques : Labastide d’Armagnac, le cognac de Grande Champagne, le poiré et le calvados du Domfrontais, le cidre du pays de Cambremer, la route des vins d’Alsace, le kirsch de Fougerolles, Cassissium à Nuits-Saint-Georges, les vins d’Arbois, les caves de la Chartreuse, les Beaumes de Venise et Châteauneuf du Pape.

Articles récents