Dégustation

Se mettre au… verre

Se mettre au… verre

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Mot de passe oublié ?

Le verre Inao

Le verre dit Inao (Institut national de l’origine et de la qualité) est apparu dans les années 70 succédant à ce très cher verre moutarde, ballon, ou taste-vin. En fait on devrait dire verres Inao puisqu’il en existe plusieurs variantes.Rendons lui tout de même ici un hommage mérité, celui d’avoir permis une universalité dans la dégustation.

Le diamètre d’ouverture doit être de 46 mm, la hauteur du ballon doit être de 100 mm, la hauteur du pied de 55 mm, le diamètre du ballon de 65 mm, la tige du pied de 9 mm, et la base du pied de 65 mm.

Boire et… déboires

La coupe en plastique : outre le fait que cela soit pratique pour pique-niquer – encore qu’on ne pique-nique pas tous les jours – le plastique est à proscrire. Au mieux vous pourrez découvrir de nouveaux arômes (pâte à modeler, vieux jouet, caoutchouc…)

Le calice en cristal : gardez vos Baccarat au placard, le buvant est de toute façon trop large pour exhaler les arômes.

Le blida : du nom de la ville de Blida en Algérie.
Deux définitions : 1) Verre utilisé pour le service du thé. 2) Verre utilisé par les Champenois. Oubliez la deuxième. Outre les valeurs sentimentales, de fêtes communales, de praticité que l’on pourrait évoquer, ce verre ne permet pas de déguster. Le blida est trop petit, rectangulaire (rappelez-vous de l’épaule et du buvant.)

Choisir son verre ?

Voici une sélection non exhaustive et purement informative qui pourra peut-être vous aider.

Lehmann Glass Jamesse Premium 23 cl. Un des classiques de la gamme du verrier marnais. Avec son piqué reconnaissable. Soufflé machine.

Lehmann Glass Jamesse Prestige Synergie 75 cl. Pour les millésimés. Le dernier né de la gamme, avec une épaule très ronde. La contenance vous permet de boire la bouteille à vous seul, mais ici, on parle de dégustation, pas de vices autoproclamés. Soufflé bouche.

Lehmann Glass Arnaud Lallement n°5  30 cl. Une ligne droite et épurée. C’est bien ce fils de restaurateur et chef triplement étoilé qui signe cette collection et non Frédéric Bouché, sommelier depuis plus de 30 ans dans la maison. En tant que militant de la Champagne et du champagne, l’évidence était toute trouvée. Soufflé bouche.

Riedel Veritas Champagne Glass 44,5 cl. La vérité est dans la verre et la marque autrichienne pousse le bouchon très loin avec une gamme qui se décline autour de presque tous les cépages. Pinot noir, syrah, viognier… Ici pour le champagne, c’est un verre aux lignes efficaces, épaule large et buvant resserré. Rien de plus. Soufflé machine.

Zalto verre universel 53 cl. Le maître-verrier autrichien par excellence. La finesse, la très grande finesse. Existe aussi en version champagne mais l’universel est déjà d’une redoutable efficacité et précision. Soufflé bouche.