La Champagne en fête

Une première dans l’agglo d’Epernay

Une première dans l’agglo d’Epernay

Chez le champagne Leboeuf à Aÿ

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Mot de passe oublié ?

C Comme… Débarquement de vignerons !

Pour les dix ans de sa boutique, Frédéric Dricot, le patron de la cave C Comme à enflammé la rue Gambetta tout au long du week-end d’une ambiance digne des meilleurs festivals. Fermée à la circulation, la rue a vu se succéder les animations deux jours durant et les autres commerçants ont suivi le mouvement en repoussant leur fermeture. On a ainsi pu écouter un groupe de musiciens jouer en live depuis la vitrine de C Comme, mais aussi partager à la bonne franquette un repas gastronomique concocté par des chefs locaux. « Ils ont préparé des plats qu’on a associés tour à tour avec du champagne, du rosé des Riceys et des coteaux champenois », raconte un Frédéric Dricot débordant d’enthousiasme. Mais les vraies stars du week-end étaient sans conteste les vignerons. 25 ont débarqué de tous les coins de la Champagne. Uniquement des récoltants-manipulants. Un véritable D-Day pour ce patron passionné de champagnes de vignerons. « Le public paye son verre, et il a 25 villages à déguster », explique M. Dricot, « il y a des pépites, des choses ex-tra-or-di-nai-res, et je pèse mes mots » assène-t-il… Et c’est vrai que c’était bon : « Je pensais connaître la Champagne et son vin et en une après-midi j’ai pris une claque gustative » s’exclame un touriste anglais de 38 ans, portant le verre d’un rare Bouzy blanc à ses lèvres. « Ici, il n’y a pas d’étiquette, ce sont des gens et ça pour moi, c’est fondamental » argue Frédéric Dricot qui compte d’ailleurs bien remettre le couvert l’année prochaine.