Séjour des Réconciliations

Les Riceys et la Côte des Bar au top

Les Riceys et la Côte des Bar au top

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Mot de passe oublié ?

Le tout premier square Pierre Cheval

Le dimanche matin, une séquence émotion a eu lieu à proximité de la halle des Riceys, à l’emplacement d’un square qui porte désormais le nom de Pierre Cheval. Devant nombre de personnalités champenoises présentes, une plaque a été dévoilée par son épouse. Elle rend hommage aux efforts qu’il a déployés durant plusieurs années pour décrocher, avec son équipe, le Graal du classement Unesco pour la Champagne. Peu après, il disparaissait mais son travail reste et restera reconnu, sa mémoire entretenue. Pierre-Emmanuel Taittinger, président de la Mission Unesco s’est engagé à inaugurer de la même manière d’autres rues et places dans les communes de l’appellation soucieuses d’apporter leur pierre à l’édifice. Pierre-Emmanuel Taittinger, toujours enclin à vanter les mérites du vignoble aubois, a par ailleurs saisi cette occasion pour remettre à Roland Dechannes (sous sa casquette de maire-adjoint), un chèque de 7 500 € destiné à poursuivre l’embellissement de la commune. Cette somme constitue l’équivalent des fonds remis à la fondation Simon de Cyrène (maisons d’accueil pour handicapés) à la suite de la soirée de gala organisée au Capitole à Châlons-en-Champagne le vendredi 23 juin. Nul doute qu’aux Riceys, commune jouant pleinement la carte de l’œnotourisme, on saura en faire bon usage.

Au tour de l’Aisne l’an prochain

C’est fait, le flambeau a été officiellement transmis entre les organisateurs de la Marche des Réconciliations dans l’Aube et ceux qui, dans le vignoble champenois de l’Aisne, feront pétiller d’autres chemins viticoles l’an prochain. A la date anniversaire de la labellisation Unesco, des vignerons sudistes des Riceys feront le voyage vers le nord de l’appellation, sûrs de profiter du soleil en région Hauts-de-France. On sait qu’il est dans les cœurs.
D’ici là, la Champagne aura été mise à l’honneur dans un film que doit réaliser National Geographic destiné à mettre en relief plusieurs sites inscrits au Patrimoine mondial. « Il y aura un focus sur nous, l’esprit dans lequel la Champagne a initié et inscrit durablement au calendrier le Séjour des Réconciliations plaît beaucoup aux responsables de l’Unesco », a dévoilé Pascal Férat au terme d’une conférence proposée dans les locaux de la coopérative Marquis de Pomereuil par les époux Wolikow, historiens imprégnés de la Champagne.