Gyé-sur-Seine

Des seigneurs et des inventeurs

Des seigneurs et des inventeurs

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Mot de passe oublié ?

Une terre qui appartenait au maréchal de France

Une succession de grands noms est liée à l’histoire de Gyé-sur-Seine qui possédait un château fort vers le milieu du XIIIe siècle. Le seigneur tenta de se soustraire à la suzeraineté du comte de Champagne en détournant le cours de la Seine qui le protégeait.
Le duc de Bourgogne, Jeanne de France, la famille de Rohan (Pierre de Rohan fut maréchal de France sous le nom de maréchal Gyé), puis Charles, grand échanson de France et François de Rohan, ambassadeur à Rome, chevalier de l’ordre du roi, furent propriétaires de cette terre.
Au XIIIe siècle le servage existait encore à Gyé. Au siècle suivant, la communauté des habitants bénéficiait de privilèges encore peu répandus à l’époque : le droit de chasse et de pêche, l’usage de la forêt et la possibilité de pâturer sur toute la châtellerie.
Autrefois la ville était protégée par des murs et des fossés reliés à l’enceinte du château.