Henry et Véronique Damien

L’oenotourisme pour mettre en valeur le patrimoine viticole champenois

L’oenotourisme pour mettre en valeur le patrimoine viticole champenois

Photos JC-GUTNER

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Mot de passe oublié ?

Des capsules qui ont du chien

Quel est le lien entre l’Histoire, le patrimoine, l’héraldique, la ville des sacres des rois de France, la Champagne et le champagne ? Le lévrier, bien sûr ! A partir de ce thème original, Henry et Véronique Damien ont lancé en 2016 un concours international sur les réseaux sociaux. Les participants envoyaient une photo de leur lévrier, et un tirage au sort en retenait 12, qui voyaient leur portait (on parle des lévriers, bien sûr) reproduit sur autant de capsules (avec à l’intérieur la race, le nom et la provenance du bel animal) destinées à coiffer les cuvées Damien-Buffet. Cette série de 12 capsules est également proposée aux placomusophiles au prix de 15€.

En octobre dernier, à l’occasion du Champagne Day, Henry et Véronique ont réuni à Sacy quelque 80 participants – dont les gagnants – du concours et leurs chiens, avec comme invité d’honneur Charles Palmer, producteur de vins effervescents dans le Sussex anglais, dont le blason comporte un lévrier.

Défilé dans le village, animations dans le vignoble, visite de la coopérative puis de la cathédrale de Reims et du palais du Tau… « Cette manifestation nous a valu une belle reconnaissance », considère Véronique Damien, qui compte bien poursuivre autour de cette thématique canine dans les années à venir.

Au goût du jour

S’équiper sur le plan oenotouristique est une chose, mais ne surtout pas oublier que les touristes/clients viennent découvrir le champagne et qu’il faut répondre à leurs attentes reste l’ABC du vigneron.

L’an passé, Henry et Véronique Damien ont revisité l’habillage de leurs bouteilles. Ils ont également lancé une nouvelle cuvée Expression (brut traditionnel d’assemblage) tout en préparant l’arrivée de deux autres cuvées Expression pour cet automne.

Enfin, ils vont réaliser trois cuvées monocépages (100 % chardonnay, 100 % pinot noir et 100 % meunier), vinifiées en fûts de chêne, millésimées et en série limitée (250 bouteilles et 50 magnums). « Il s’agit à la fois de suivre la tendance gustative du moment, avec notamment des vins moins dosés et représentatifs de notre terroir, mais aussi de distinguer notre petite structure, selon ses capacités. »