Coopérative des Coteaux du Landion

Les habits neufs de Gaston Cheq

Les habits neufs de Gaston Cheq

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Mot de passe oublié ?

Trois questions à Cécile Tapprest, présidente

L’an prochain, la jeune présidente que vous êtes bouclera sa dixième année à la tête de la coopérative des Coteaux du Landion. Cette opération, c’est un peu votre bébé (ndlr : le quatrième puisque Cécile est maman de trois enfants). La gestation a été plus longue que prévu, mais aujourd’hui, le résultat doit être à la hauteur de vos espérances ?

Nous avons initié ce projet dès 2011, mais des récoltes moins bonnes sur quelques années successives nous ont amenés à temporiser un peu. Il y a deux ans, nous avons donné le top départ d’un chantier important visant à redonner de l’attractivité à notre coopérative. Tant pour nos adhérents, nos personnels que nos visiteurs, il était nécessaire de rendre les lieux plus fonctionnels et d’œuvrer à un changement de l’image du site comme de la marque. A vrai dire, hormis quelques restaurations, les bâtiments avaient peu évolué depuis l’origine. Ces travaux symbolisent le dynamisme que notre conseil d’administration et l’ensemble des coopérateurs veulent insuffler. Au sein de notre grande famille, il y avait une réelle unanimité pour aller de l’avant. Cela ne passe pas inaperçu puisque deux nouveaux adhérents rejoignent nos rangs.

Quel est le montant de l’investissement réalisé et concrètement qu’est-ce qui change ?

L’enveloppe globale engagée tourne autour de 2,5 millions d’euros. Nous avons réalisé des démolitions sur 170 m2 et évacué d’anciens belons en ciment pour faire place à un hall d’accueil digne de ce nom. La surface totale de nos installations a été portée à près de 2 900 m2, sur trois niveaux. Au rez-de-chaussée, nous disposons d’un espace de dégustation tout en rondeur, qui épouse la forme de la façade. Le niveau 1 est dédié aux marcs avec mise en valeur de deux pressoirs traditionnels Coquard. Une baie vitrée offre une vue sur la cuverie de débourbage.  La coursive créée permet à nos visiteurs une immersion en toute sécurité lors de l’activité pressurage. L’idée est de les amener au plus proche de l’univers champagne et en l’occurrence notre univers. Quant au niveau 2, il abrite une grande salle polyvalente où se tiennent nos réunions et divers événements organisés par la coop, ces derniers étant amenés à se développer. Nous avons clairement la volonté d’ouvrir nos portes au public afin de partager ici notre passion de vigneron.”

L’œnotourisme doit pouvoir décoller avec de telles installations ?

“C’est notre souhait, évidemment. Notre stratégie d’évolution passe par la commercialisation et elle est résolument tournée vers l’œnotourisme et l’expérience client. Nous sommes en relation avec l’office du tourisme de la Côte des Bar et des démarches sont engagées en vue d’obtenir le label Vignobles & Découvertes ainsi que le label Tourisme & Handicap. La coopérative est en effet maintenant accessible aux personnes à mobilité réduite, depuis le parking jusqu’à la salle de l’assemblée générale. Pour l’heure, la décoration intérieure est sobre et épurée, mais nous comptons façonner les lieux à notre image et nous allons apporter tous les supports de communication nécessaires à la visite, à la dégustation et à la mise en valeur de notre future gamme.”

Ph.S.

Une cuvée spéciale pour les 30 ans de la marque

Pour célébrer le trentième anniversaire de la marque Gaston Cheq, le chef de cave Ludovic Léveillé a isolé certaines parcelles dans le but de donner naissance à une cuvée millésimée 2012 composée à 100 % de pinot noir. Au vu des tests réalisés par une équipe de dégustateurs, il a été décidé qu’elle serait dosée en extra brut. Elle doit sortir à hauteur de 2 500 flacons dans un packaging très travaillé. Une cuvée de niche, donc, annoncée pleine de finesse et de fraîcheur, qui sera révélée lors des festivités organisées au mois de juillet.