Bar éphémère Champagne de Vignerons

Une édition 2018 au top

Une édition 2018 au top

© Alain Julien

Comme ses devancières, la troisième édition a été une franche réussite. Appelé à évoluer encore, le concept du bar éphémère s’inscrit d’ores-et-déjà au calendrier 2019 des Champagnes de Vignerons.

© Philippe Schilde.

Entre le 27 avril et le 16 septembre, le bar éphémère un vécu sa troisième édition et rencontré un succès grandissant. Les chiffres ont encore évolué à la hausse cette année avec plus de 5000 bouteilles vendues au final, soit + 13 % par rapport à 2017.

Désormais bien installé dans le paysage pétillant de l’avenue de Champagne, cet espace très convivial a attiré nombre de visiteurs étrangers (80 %). Il a aussi séduit la cible particulièrement visée, celle des 25-45 ans. Ce dont se sont réjouis Charles-Henri Dupont et Antonin Aubry, respectivement président et secrétaire général du Groupe des jeunes vignerons, à l’initiative de cette animation. Avec Corinne Genin, directrice générale du SGV, ils ont annoncé que l’opération sera pérennisée et certainement amenée à évoluer vers une boutique, afin de satisfaire toujours plus une clientèle en quête de propositions diversifiées et qualitatives. Ce que permet le concept.
À l’heure du bilan 2018, Charles-Henri Dupont a notamment souligné les mérites de la formule “découverte” (4 cuvées), occasion quotidienne de se projeter sur quatre terroirs de Champagne depuis son fauteuil à Epernay. Avant, si affinités, de partir à la découverte des vignerons et de leurs gammes sur leurs exploitations.

« Des paillettes dans les yeux ! »

« C’était notre volonté d’avoir une approche éducative et différenciante. Le renouvellement des propositions (24 Champagnes de Vignerons sélectionnés cette année) nous aide grandement. Sur l’avenue, nous contribuons à la diversité de l’offre. D’ailleurs, les maisons voisines jouent le jeu en nous adressant des consommateurs désireux d’élargir leur palette de sensations champagne. Nous nous renvoyons mutuellement des touristes ».
Pour sa part, Antonin Aubry retient la satisfaction unanime des vignerons présents chaque jour aux côtés des permanents : « Ils apprécient de pouvoir venir échanger avec les consommateurs. Quand, lors de la dégustation, ils leur disent qu’ils ont le winemaker en face d’eux, soudain ils ont des paillettes dans les yeux ! La conversation s’anime. Sur ce lieu qui dépasse l’effet vitrine, des échanges se nouent. Le volet humain du projet, avec beaucoup de partage d’expérience entre nous, est important également », affirme le vigneron de Congy. D’ores-et-déjà, Charles-Henri Dupont et Antonin Aubry donnent rendez-vous à tous le dernier week-end d’avril 2019 pour entamer une nouvelle grande aventure autour du bar éphémère.