Carnet

Charles Doyard, parti bien trop tôt

Charles Doyard, parti bien trop tôt

© Jean Batilliet

Charles Doyard, l’un des fers de lance de la jeune génération de vignerons champenois, est décédé mercredi 9 août, emporté soudainement.
Charles avait rejoint son père Yannick au domaine familial, à Vertus, il y a dix ans. Il représentait la douzième génération de vignerons dans la famille, avait eu pour arrière-grand-père Maurice Doyard, co-fondateur du Comité Champagne avec Robert-Jean de Vogüé.
Après ses études, Charles avait parcouru le monde du vin pour poursuivre son apprentissage, à Châteauneuf-du-Pape, en Afrique du Sud ou en Argentine, avant de revenir à Vertus.
Très tôt, le brillant vinificateur qu’il était s’était fait remarquer par les plus grands dégustateurs. Les grands noms du journalisme du vin ont tous salué la mémoire de Charles Doyard dans les jours qui ont suivi l’annonce de sa disparition.
Le Syndicat général des vignerons et La Champagne Viticole adresse à sa famille et à ses proches ses plus sincères condoléances.