Loi Evin

Pas de timbre-poste pour les vins du sud-est

Avoir un timbre à l’effigie des vins du Sud-Est, tel était le projet de la Fédération des vins IGP du sud-est, InterVins Sud-Est, afin de pouvoir envoyer ses cartes de voeux. Mais l’organisation professionnelle vient d’essuyer une fin de non-recevoir de la part de la Poste, deux fois de suite. La première demande concernait la fabrication d’un timbre personnalisé, représentant le logo de la fédération, accompagné d’un dessin de bouteille de vin. Refusée. La loi Evin est passée par là.
Peu de temps après, en décembre 2014, une seconde demande a été envoyée, cette fois sans bouteille dessinée sur le timbre, seul le logo étant représenté… Nouveau refus de La Poste. « Encore une fois, le flou juridique qui existe autour de la loi Evin conduit à une censure excessive », estime l’association Vin & Société. Le même mois, c’est un timbre proposé par l’association elle-même qui avait été censuré, pour la même raison.