Fondation Groupama

29 février, journée rare pour les maladies rares

Fondation Groupama pour la Santé

Fondation Groupama pour la Santé

Le 29 février, Groupama Nord-Est propose un focus tout particulier sur les maladies rares, plus communes que l’on pourrait penser. Un sujet bien connu à la Fondation Groupama pour la Santé comme le rappelle le vigneron de Bouzy Bruno Rigobert, référent pour le département de la Marne.

Depuis 2000, la Fondation Groupama pour la Santé soutient la lutte contre les maladies rares. Pourquoi cet engagement ?

Bruno Rigobert : Je crois que cela illustre les valeurs mutualistes de solidarité et de proximité qui sont l’ADN de Groupama. En choisissant de soutenir cette cause avec le triple objectif de mieux informer les médecins, de sensibiliser le grand public et de soutenir la recherche, la Fondation Groupama pour la Santé démontre qu’elle n’entend laisser personne au bord du chemin comme en témoignent les 9 millions d’euros engagés dans cette noble cause, les 1600 associations aidées, les 29 chercheurs financés ou encore les 500 projets soutenus.

 

Une maladie rare, comme son nom l’indique, reste exceptionnelle ?

Bruno Rigobert : Sept mille maladies rares sont recensées en France et trois millions de Français en sont atteints, soit un sur vingt ! C’est loin d’être anodin. Une maladie est dite rare lorsque moins d’une personne sur 2000 en est atteinte ou lorsque moins de 30 000 personnes en souffrent. Notre accompagnement est aussi un vrai message d’espoir pour tous ces malades qui ont quelquefois le sentiment d’être un peu oublié par la société.

 

Etre référent départemental de la Fondation Groupama pour la santé, cela implique quoi pour vous ?

Bruno Rigobert

Bruno Rigobert

Bruno Rigobert : Nous sommes sur le terrain, nous allons au contact des associations pour mieux mesurer leurs besoins, nous veillons à mobiliser et à sensibiliser les gens et nous nous attachons aussi à essayer de lever des fonds pour soutenir les initiatives. C’est notamment le sens des balades solidaires qui auront lieu cette année le 5 juin dans le département. Créées en 2009 par Groupama Nord-Est elles ont permis grâce à plus de 13 500 marcheurs de mobiliser plus de 100 000 euros dans les six départements (Aisne, Ardennes, Aube, Marne, Nord, Pas-de-Calais) où Groupama Nord-Est intervient. Dans la région, 22 associations ont ainsi pu être accompagnées en plus du soutien proposé par la Fondation Groupama pour la Santé à la cause des maladies rares. Journée rare s’il en est le 29 février sera une belle occasion de sensibiliser le grand public à ces maladies rares. C’est ce que nous allons nous attacher à faire en accompagnant Alliance Maladies Rares dans l’organisation d’une conférence le 29 février, mais également en animant ensemble des stands d’informations les 1er et 2 mars dans les départements.

 

Venez à la rencontre d’Alliance Maladies Rares et des élus référents Fondation Groupama pour la santé :

Dans la Marne

Mardi 1er mars : stands d’informations :

  • de 10h à 18h au Centre Leclerc à Saint Brice Courcelles
  • de 10h à 18h au Centre Cora à Reims-Neuvillette
  • de 10h à 18h au Centre Leclerc à Champfleury
  • de 10h à 18h au Centre Leclerc à Pierry
  • de 10h à 18h au Centre Carrefour à Saint-Memmie
  • de 10h à 18h au Centre Leclerc à Fagnières
  • de 10h à 18h au Centre Leclerc à Vitry-le-François

Mercredi 2 mars : stand d’informations de 10h à 15h à la Faculté de Médecine à Reims

 

Dans l’Aube

Mardi 1er mars : stand d’informations de 10h à 18h au Centre Leclerc de Saint-Parres-aux-Tertres

 

Dans les Ardennes

Mardi 1er mars : stands d’informations:

  • de 10h à 18h au Centre Cora de Villers-Semeuse
  • de 10h à 18h au Centre Carrefour de Charleville-Mézières
  • de 10h à 18h au Centre Carrefour de Rethel
  • de 10h à 18h au Centre Leclerc de Sedan