Conférence territoriale

La Champagne au Patrimoine mondial est dans les esprits de tous

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Lost your password?

Ils ont dit

Laurent Stefanini, Ambassadeur de France auprès de l’Unesco
« L’inscription n’est pas une fin mais un début, ce n’est pas une décoration que l’on obtient à vie et que l’on range. C’est aussi un ensemble d’obligations et une obligation mondiale ! Une obligation mondiale pour le Patrimoine de l’Humanité.
N’hésitez pas à être exemplaires, à inspirer les futurs sites inscrits au Patrimoine mondial. N’hésitez pas à rayonner auprès d’autres sites français et à travers le monde.
La Champagne, oui, c’est aussi la réconciliation. Utilisez le champagne et tout ce que vous avez construit pour promouvoir la réconciliation. »

Oumar Keïta, Ambassadeur du Mali auprès de l’Unesco
Invité par Pierre-Emmanuel Taittinger, pour évoquer le projet de séjours des réconciliations. L’Etat malien est en cours de négociation de paix avec une fraction armée dissidente. Par ailleurs, des soldats maliens se sont battus à Reims aux côtés de l’armée française pendant la Première Guerre Mondiale.
Invitation à été donnée à l’Ambassadeur et au Président de la République du Mali à se rendre en Champagne pour recevoir le trophée des réconciliations.
« Nous avons saisi le message d’amitié que vous avez voulu nous transmettre, a dit M. Keïta. En 2012, c’est bien la France qui est venue au secours du Mali dans le cadre de l’opération Serval. »

Jean-Luc Barbier, président du Comité scientifique – Mission Coteaux, maisons et caves de champagne au Patrimoine mondial de l’Unesco
« C’est tous ensemble que nous devons valoriser notre inscription au Patrimoine mondial. »

Michèle Prats, vice-présidente du Comité scientifique – Mission Coteaux, maisons et caves de champagne au Patrimoine mondial de l’Unesco
« Tout commence maintenant ! Maintenant c’est le temps d’une gestion exemplaire sur le long terme sous le regard de la communauté internationale, les sites inscrits sont condamnés à l’excellence ! »

Franck Leroy, maire d’Epernay
« L’enjeu pour nous tous, c’est de faire en sorte que chaque habitant devienne un ambassadeur de son territoire et de son formidable patrimoine. »

Dominique Lévèque, maire d’Aÿ
« On réussit quand les habitants sont fiers de leur territoire, cette inscription y contribue. »

Jacques Douadi, vice-président du conseil scientifique de la Mission Coteaux, maisons et caves de champagne au Patrimoine mondial de l’Unesco
« En Champagne, peut-être plus qu’ailleurs, terre traversée par les guerres, il y a un devoir de porter les réconciliations. »