Foire de Châlons

Le président du Sénat visite le stand du SGV

La 70e foire de Châlons-en-Champagne a été inaugurée ce vendredi 26 août par Gérard Larcher, président du Sénat, en présence de nombreuses personnalités politiques. La délégation inaugurale officielle s’est bien évidemment arrêtée sur le stand du Syndicat général des vignerons de la Champagne, présent pour la deuxième année consécutive sur l’évènement qui marque la rentrée politique, économique et institutionnelle.

Philippe Richert, Gérard Larcher et Maxime Toubart (de gauche à droite).

Philippe Richert, Gérard Larcher et Maxime Toubart (de gauche à droite).

A 11 h 40, le cortège inaugural, Gérard Larcher en tête, a marqué l’arrêt prévu sur le stand du SGV : l’heure idéale pour l’apéritif méridien. La forte chaleur qui a marqué ce jour d’ouverture de la foire de Châlons rendait la flûte de champagne encore plus idéale. Le président du SGV, Maxime Toubart, a ainsi pu trinquer avec le président du Sénat et échanger quelques mots. Il lui a présenté les panneaux pédagogiques qui démontrent la force de la filière champenoise à l’échelle de la région Grand Est, comme à l’international. Maxime Toubart n’a pas manqué d’indiquer à Gérard Larcher que l’export formait une voie de développement important pour les vignerons et les coopératives, appelant au soutien de l’Etat pour aider les exploitants dans cette démarche.
Les deux présidents ont évoqué les surfaces de production champenoises, les volumes attendus pour la vendange à venir, les conséquences des conditions climatiques particulièrement difficiles cette année.
Un manifeste du SGV a été remis à Gérard Larcher, ainsi qu’une belle cuvée de champagne de vigneron.

Le président du Sénat au Capitole

Avant ce passage sur le stand du SGV, le président du Sénat était arrivé sur le site du Capitole en Champagne, où se tient la foire de Châlons, accompagné de la plupart des décideurs politiques locaux et d’au-delà. « J’ai compté quinze parlementaires présents aujourd’hui à Châlons », a noté Philippe Richert, président de la région Grand Est. « Cette foire est l’évènement de la rentrée politique », a-t-il encore ajouté. Et la semaine qui arrive, avec les passages annoncés des principaux candidats à la primaire de Les Républicains pour la prochaine élection présidentielle, ne peut pas faire mentir l’Alsacien. Nicolas Sarkozy (mardi 30 août), Alain Juppé (mercredi 31), François Fillon (jeudi 1er septembre, a priori) et Bruno Le Maire (vendredi 2) sont attendus. Il se murmure que Nathalie Kosciusko-Moriset pourrait aussi se rendre à Châlons. La venue d’Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, à la conférence économique territoriale du 1er septembre, marquera la présence du gouvernement.
« Ces cinq dernières années, la foire de Châlons a été inaugurée par les quatre plus hautes personnalités de l’Etat, a ajouté Benoist Apparu, député-maire de la ville. Le président de la République, les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat, et le Premier ministre ont ouvert notre foire. Nous devons et nous voulons, avec les organisateurs, les partenaires du monde agricole et viticole, aller encore plus loin et faire de la foire de Châlons un évènement majeur de dimension européenne. »