Ecoconception des bâtiments vinicoles

Résoudre un puzzle pour un projet cohérent

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Lost your password?

Effluents phytosanitaires et de caves : attention aux aspects réglementaires

« La conception d’une aire de lavage/remplissage est tout d’abord soumise à des obligations réglementaires portant sur la gestion des effluents phytosanitaires. Elle vise à éviter les débordements et/ou la mise en place d’un dispositif de récupération et d’élimination de l’éventuel débordement afin de ne polluer ni le réseau d’eau potable, ni le milieu naturel. Il existe différents systèmes de traitements des effluents autorisés pour répondre à des problématiques spécifiques. » Avant de démarrer tout projet, Magali Paulet, conseillère Chambre d’agriculture, rappelle que des vérifications sont indispensables : distances à respecter ( cuves intermédiaires à plus de 10 m des tiers et à plus de 50m des points d’eau), démarches administratives selon le cas ( règles d’ urbanisme, périmètre de captage, déclaration préalable, recours à un architecte, déclaration ). La région Grand Est propose des appels à projets pour le soutien des investissements à la reconquête de l’eau et aides plus importantes dans les aires d’alimentation de captages . le prochain appel à projet est fixé à avril 2017.
Les aspects réglementaires sont aussi importants concernant la gestion des effluents produits pendant le pressurage et la vinification, que ce soit pour les sous-produits ou les eaux de lavage ou encore les pressoirs qui peuvent être soumis aux ICPE (installations classées). Une formation collective est prévue le 2 février prochain (inscription auprès de la Chambre d’agriculture).