Bernard Farges, président de la CNAOC

« Il est temps de sortir de la tutelle des firmes de produits phytosanitaires »

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Lost your password?

Assurance récolte : rendre le système plus efficace dès la campagne 2017

« Les catastrophes climatiques sont malheureusement devenues plus violentes et régulières ces dernières années. Il faut désormais apprendre à faire avec et s’adapter pour y faire face. La mise en place d’un dispositif efficace d’assurance récolte est donc indispensable. Le dispositif existant n’est pas adapté à la réalité des situations. La preuve, c’est que seule une minorité l’utilise. Il ne manque pas grand-chose pour qu’un grand nombre de vignerons s’approprie le système. Nous avons proposé au ministère de l’Agriculture deux améliorations qui sont essentielles pour rendre ce système d’assurance efficace pour tous. Nous souhaitons que le plafond soit ajusté s’il pose problème pour certaines appellations et donc, de changer de catégorie au cas par cas. Nous proposons également de supprimer la moyenne olympique et de se baser sur le rendement du cahier des charges. Ce sont des ajustements simples qui peuvent être faits dès la campagne 2017. »