Expéditions de champagnes

Un mois de novembre en hausse

En novembre, la Champagne a expédié 48,7 millions de bouteilles, soit une augmentation de 2,7 % par rapport à 2015. Le marché français a bien fonctionné (+ 3,6 %), mais il est vrai que l’an dernier, en novembre, notre pays était sous le choc des attentats terroristes de Paris. L’Union européenne constate un léger recul (- 0,8 %) et la dynamique a été bonne sur les marchés tiers (+ 6,3 %).

De janvier à fin novembre, les ventes sont en repli de 1,7 %. Le marché français baisse un peu (- 1,6 %) et l’Union européenne recule franchement (- 4,2 %) avec, notamment, une forte baisse sur deux gros marchés : le Royaume-Uni (- 9,7 %) et la Belgique (- 10,7 %). Quant aux expéditions vers les pays tiers, elles restent légèrement positives (+ 0,8 %).

Sur 12 mois à fin novembre, la Champagne a expédié 307,9 millions de bouteilles, soit 5,5 millions de cols de moins qu’en 2015 sur la même période.

Malheureusement, il semble que le mois de décembre ait marqué un repli par rapport à 2015 puisque, selon les première informations diffusées par le Comité Champagne dans le cadre des discours traditionnels de la Saint Vincent, les sorties de l’année 2016 se situeraient entre 306 et 307 millions de bouteilles, contre 312,5 millions en 2015.

Pendant ce temps, au niveau macro-économique, les analystes présagent le retour possible de l’inflation en Europe, notamment en Allemagne, en Grande Bretagne, en Espagne, un peu en France… Une inflation alimentée par la hausse du prix du pétrole et des matières premières, encore très modérée pour l’instant, et qui était espérée par les économistes dans la crainte d’une spirale déflationiste. Néanmoins, comme toute médaille à son revers, aujourd’hui, ceux-ci redoutent le retour des conséquences habituelles de l’inflation : baisse du pouvoir d’achat des classes moyennes dans le contexte d’un blocage des salaires, hausse des taux d’intérêt et renforcement des tensions entre les pays membres de l’Union européenne selon leur niveau d’endettement.