Protection des régions viticoles

Vingt régions réunies autour du Chianti pour réaffirmer l’importance des appellations d’origine

Vingt régions réunies autour du Chianti pour réaffirmer l’importance des appellations d’origine

A l’occasion de la dégustation Chianti classico collection 2017, les vingt membres de la Déclaration conjointe pour l’origine des vins se sont réunis le 13 février à Florence, en Italie, afin d’affirmer la nécessité de protéger les noms des régions viticoles mondiales. « Les consommateurs méritent de savoir d’où leur vin provient vraiment », affirme Harry Peterson-Nadry, ancien président de la Willamette valley wineries association (Oregon, USA).

Préserver l’authenticité des régions membres et initier le consommateur à l’importance de l’origine des vins sont les principaux objectifs de la Déclaration, comme le souligne Maxime Toubart, co-président du Comité Champagne, en rappelant la valeur de l’intégrité des vignes et de la singularité du terroir : « La protection du nom Champagne est notre priorité. »

L’appellation Chianti fût la première appellation d’origine à délimiter sa zone de production en 1716, et c’est en 1932 que l’adjectif classico sera ajouté afin de distinguer les vins produits dans la zone source de ceux produits dans les territoires avoisinants.