Révision de l’aire d’appellation

Les experts toujours au chevet du parcellaire

Les experts toujours au chevet du parcellaire

L'expertise de l'INAO pour le projet de révision du parcellaire de l'appellation Champagne devrait se poursuivre jusqu'en 2018. Photo Jean-Charles Gutner

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Lost your password?

Calendrier

2003 : décision d’engager la révision de l’aire géographique et nomination d’une commission d’enquête pour instruire le dossier ;
2004 : nomination d’une commission d’experts consultants pour définir les principes généraux de délimitation ;
2006 : validation par le comité national de l’Inao des principes généraux de délimitation et nomination de la commission d’experts chargée de définir l’aire géographique et les critères qui la fondent ;
2008 : approbation du projet d’aire géographique et des critères par le comité national de l’Inao et présentation de celui-ci à l’enquête publique ;
2009-2010 : examen des réclamations déposées dans le cadre de l’enquête publique (1334 réclamations déposées sur 214 communes) ;
2010 : présentation du projet à l’ODG (SGV) pour avis ;
2011: ouverture de la révision de la délimitation parcellaire ;
Juin 2013 : le Comité national approuve les principes généraux de délimitation parcellaire et nomme la Commission d’experts chargée d’en proposer les critères ;
2013-2017 : travail des experts sur le terrain ;
2018: finalisation des travaux d’expertise (durée minimale) ;
2018-2020 :
– formalisation du rapport des experts ;
– enquête publique et formalisation du rapport des experts ;
– procédure nationale d’opposition ;
Début 2021 : décision finale du Comité National INAO et homologation du cahier des charges modifié par décret en Conseil d’Etat.