VITeff 2017

Booster l’innovation champenoise

Pour sa 14ème édition, le VITeff proposera aux visiteurs de nombreuses nouveautés, reflet de la dynamique qui traverse le territoire. Pavillon du futur, partenariats nouveaux, espaces reconfigurés… l’édition 2017 promet de bousculer les habitudes !

A l’approche du salon, on en sait un peu plus sur les animations et opérations qui égrèneront les 4 jours du VITeff. Et à la lecture de la programmation, un constat s’impose : un esprit nouveau souffle sur le VITeff.

Co-construire, réseauter, booster les savoir-faire des entreprises, favoriser les jeunes générations, jouer avec les nouvelles technologies, partager avec les experts, valoriser les pépites locales, faciliter l’action de communautés d’entreprises et de projets… Le VITeff portera les dynamiques croisées qui parcourent aujourd’hui la Champagne.

Déjà annoncé dans ces colonnes, le Pavillon du Futur fait partie des nouveautés majeures de cette édition. Son objectif : se présenter comme « la carte de visite de la Champagne innovante ». Initié l’an dernier sur la Foire de Châlons-en Champagne, grâce à l’appui de Bruno Forget président de l’UCIA, le Pavillon du Futur « version VITeff » s’organisera autour de cinq espaces de découverte (viticulture, industries connexes, œnotourisme, conférences, coworking) et se veut être un lieu d’expérimentation. Pour Jérôme Collard (Bullet 1927), l’un des porteurs du projet, le Pavillon reflète l’ouverture de la Champagne sur le monde et participe à la dynamique et à l’enrichissement de la région. « Il y aura beaucoup d’expérientiels, des retours d’expériences par le vécu d’expériences justement ! Sur le VITeff, le rôle du Pavillon du Futur sera d’amener de la valeur à des projets qui existent déjà, en les mettant en lumière. Ce sera un lieu d’étonnement et de partage. »

La Passerelle des Métiers, temps fort du VITeff pour les publics de jeunes en formation et d’adultes en recherche d’emploi, va elle aussi évoluer cette année. Son organisateur, la Maison de l’Emploi d’Epernay et sa région (MDEM), a décidé d’accroître l’espace dédié à l’innovation, qui sera accessible dès l’entrée au salon. éL’objectif est de mettre à l’honneur certains des équipements les plus novateurs présents dans les établissements de formation de notre région », explique Gaëlle Quennelisse, coordinatrice. Sur ce pôle, on retrouvera notamment deux stations de travail équipées d’une tablette graphique pour la conception de coiffe ou d’habillage complet d’une bouteille de champagne, un système de réalité virtuelle  avec lunettes 3D permettant l’immersion dans un système de production ou encore un « Humanoïd Pepper », un robot d’accueil présentant les métiers, formations et matériels.

Deux autres rendez-vous feront leur apparition en octobre prochain : « Mercredi 18 octobre, un job dating sera proposé grâce au soutien de l’APECITA ainsi qu’une journée « Innov » conçue et portée par Entreprendre pour apprendre. Elle associera des jeunes issus des établissements viticoles de Champagne (lycée viticole d’Avize, MFR Gionges, Lycée de Crézancy) et d’Alsace (lycée viticole de Rouffach). L’idée est que ces jeunes, répartis en groupes, élaborent ensemble un projet au cours de la journée avant de venir le présenter le soir même, devant un jury. » Au moyen de ces animations nouvelles et de ces projets en « live », la MDEM souhaite impliquer les jeunes visiteurs afin de les rendre plus acteurs de leurs passages sur le salon.

Du côté de l’oenotourisme aussi les choses bougent sur le VITeff ! Si cette thématique a fait son entrée dans la programmation depuis déjà trois éditions, l’inscription au patrimoine de l’Unesco en 2015 lui donne un coup d’accélérateur. « La légitimité du territoire à développer des projets ajoutée aux enjeux économiques actuels et à la stimulation de la vente de champagne sont autant de raisons qui nous poussent à accroître et à déployer encore plus fortement l’oenotourisme », explique Armelle Chardon, chargée de Communication à la Communauté de Communes de la Grande Vallée de la Marne et de piloter l’organisation des différentes actions.

« Grâce à l’engagement de l’ensemble des partenaires de la filière, nous entendons afficher et promouvoir collectivement les ambitions du territoire en matière d’oenotourisme. Il existe notamment aujourd’hui de nombreuses façons d’innover en matière d’accueil. Nous en mettrons en évidence quelques-unes. »

Trois initiatives locales attestent le fourmillement d’idées sur notre territoire : le parcours d’orientation dans les vignes mis en place par Cap Orientation (Sillery) avec le champagne de Telmont à Damery, la Champagne School conçue par le champagne Voirin-Jumel à Cramant qui propose une visite de cave personnalisée avec le producteur puis une dégustation « en classe, ambiance années 30 », enfin la plate-forme Winalist, créée par Nicolas Manfredini, un jeune agéen, permet aux touristes de réserver leur activité sur un domaine viticole.

Tout cela reflète l’ambition que les organisateurs ont résumé à travers un slogan : « Faire vivre l’expérience Champagne. » « Nous apporterons des solutions et des outils professionnels auprès des vignerons et des porteurs de projets oenotouristiques indispensables à leur réussite, que cela concerne la réglementation, l’innovation, la formation, ou encore les langues ». Deux temps forts rythmeront la journée du jeudi 16 octobre : un workshop et une conférence. Pour le premier, c’est le modèle des RDV en face-à-face qui a été choisi car il fonctionne très bien. Les vignerons intéressés pourront s’inscrire au préalable aux rendez-vous qui les intéressent en fonction des thématiques spécifiques. La conférence, portée par l’Agence de développement du tourisme de la Marne, permettra quant à elle d’écouter des témoignages de vignerons qui se sont lancés dans un projet. Elle apportera des clés de compréhension permettant de mettre en perspectives les enjeux de l’œnotourisme. « Nous serons également présents sur le Pavillon du Futur grâce à un espace dédié où nous pourrons présenter de façon innovante tous nos partenaires et les projets en cours. »