Trigny-Prouilly

Un nouvel outil pour la vendange

Un nouvel outil pour la vendange

Une partie des nouveaux pressoirs.

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Lost your password?

150 adhérents

Fondée en 1952, la coopérative vinicole de Trigny-Prouilly effectue son premier pressurage en 1955. Aujourd’hui, elle compte 150 adhérents, qui représentent plus de 170 hectares, dont 120 situés sur les 180 ha que compte le territoire de la commune de Trigny.

La coopérative réalise le pressurage, la vinification, le tirage, le dégorgement, la mise en bouteilles et le stockage. « Nous tirons 350 000 bouteilles chaque année, le reste est vendu au négoce, précise Etienne Malingre. Par rapport à la surface, nous vinifions la production de 120 à 130 hectares. » Les 350 000 bouteilles correspondent aux reprises d’adhérents, « soit sur lattes, soit en dégorgé ».

Comme beaucoup de coopératives, pour les reprises d’adhérents, la tendance est souvent à la baisse. Le prix du kilo de raisin qui n’incite probablement pas à vendre des bouteilles, un marché français difficile… Le président Etienne Malingre constate cette tendance, mais les points positifs sont plus importants : « Nous pouvons compter sur un très bel outil, avec la possibilité, par exemple, de stocker 5 millions de bouteilles. »