Qualité de l'eau

Aménagements hydrauliques viticoles : un engouement qui se poursuit !

Aménagements hydrauliques viticoles : un engouement qui se poursuit !

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Lost your password?

Une ASA dans l’Aube

Pierre Dumont, président de l’ASA de Champignol-lez-Mondeville, seule ASA d’hydraulique viticole auboise revient sur la création de la structure : « A l’origine, notre ASA est née de discussions entre plusieurs propriétaires agricoles et viticoles. Les ruissellements d’eau méritaient d’être gérés ensemble en considérant le relief naturel et ses talwegs plutôt qu’un zonage arbitraire façonné par l’homme. Nous voulions nous coordonner afin d’améliorer la gestion de l’hydraulique et les dessertes, et de sensibiliser chacun de l’impériosité de préserver nos paysages. Notre philosophie est que de petits aménagements ou façons culturales adaptées permettent de limiter le recours à des ouvrages conséquents et plus coûteux. Dans le paysage des ASA champenoises, la nôtre fait figure d’originalité. En effet, d’une part elle est la première ASA auboise et elle réunit des propriétaires fonciers agricoles, viticoles, forestiers sur plus de 2 000 hectares. D’autre part, l’enquête publique de création a révélé qu’une large majorité de propriétaires était volontaire pour ouvrir une enveloppe sans même avoir de projet concret et chiffré de travaux. Notre jeune ASA (active depuis 2 ans) a déjà réalisé de menus travaux d’entretien de fossés et de berges, ainsi que créé des dessertes. Nous avons inventorié une liste non exhaustive de travaux afin de favoriser une implication de terrain. Mais béotiens au plan réglementaire et juridique, notre Conseil syndical, élu en assemblée de propriétaires, s’est naturellement tourné vers les Chambres d’agriculture de l’Aube puis de la Marne. Nous apprécions leur expertise, leur réactivité à chaque sollicitation, leur veille documentaire sans oublier leurs conseils appropriés. En fait, seule une structure collective telle que l’ASA permet d’apporter des solutions pour la gestion efficace des phénomènes de ruissellement et d’érosion. »