C'est dit !

« L’excès de démarches administratives “pourrit” la vie des vignerons. Il arrive un moment où il faut que ça descende de la tête aux bras. »

« L’excès de démarches administratives “pourrit” la vie des vignerons. Il arrive un moment où il faut que ça descende de la tête aux bras. »

« L’excès de démarches administratives “pourrit” la vie des vignerons. Il arrive un moment où il faut que ça descende de la tête aux bras. »
Maxime Toubart, président du SGV

En conférence de presse lors du récent salon Viteff à Epernay, le président du Syndicat général des vignerons de la Champagne s’est notamment exprimé sur les difficultés que rencontraient les vignerons champenois en particulier lors du recrutement de vendangeurs. « Les vignerons devraient pouvoir pleinement se consacrer à leur vignoble et ne pas avoir à gérer quatorze démarches administratives pour une semaine d’embauche d’un saisonnier. Du préfet au Premier ministre en passant par le ministre de l’Agriculture et la Direccte, tout le monde nous comprend, mais rien ne change. »