Séjour des Réconciliations

Une troisième édition anniversaire

Pour la troisième année, la mission Coteaux, Maisons et Caves de Champagne – Patrimoine mondial, organise le Séjour des réconciliations, du 18 au 24 juin. Dîner de gala caritatif, conférence, lâchers de lanternes simultanés et marche – à Château-Thierry – au programme.

En préambule de la présentation de la manifestation, Pierre-Emmanuel Taittinger, président de la mission Unesco, rappelait que ce troisième Séjour des réconciliations marquerait un anniversaire : « Cela fait dix ans que le projet Unesco a débuté en Champagne. »
Dix ans d’un travail acharné, de fourmi, mené par le regretté Pierre Cheval, qui a abouti le 4 juillet 2015, à Bonn, en Allemagne, par l’inscription de la Champagne sur la Liste du patrimoine mondial. Et depuis 2016, chaque année, autour de la date anniversaire, la Champagne est invitée à se rassembler et à s’ouvrir au monde autour du thème de la réconciliation, chère à l’Unesco, qui œuvre pour le rapprochement et la paix entre les peuples en partageant les valeurs de la culture et de la science. « La Réconciliation, la Champagne la porte naturellement, souligne Pierre-Emmanuel Taittinger, comme terre de la réconciliation de deux grands pays européens. La mission Unesco et le Séjour des réconciliations dépassent l’activité de la filière champagne, cela concerne l’ensemble de la population du territoire. »

Le programme du Séjour des réconciliations 2018

Lundi 18 juin – Dîner de gala caritatif – Le Millesium, Epernay
Moment convivial et gastronomique, la soirée sera parrainée par Pierre Arditi, fervent soutien de la Champagne et amoureux du vin. L’objectif est de collecter des fonds destinés d’une part à la restauration du patrimoine champenois, et d’autre part à soutenir une œuvre caritative. Il s’agira cette année de la Fondation Abbé Pierre. Le dîner de gala sera aussi l’occasion de récompenser l’action de ceux qui œuvrent en faveur d’une réconciliation dans le monde grâce aux trophées, les bulles de la Réconciliation. Enfin les prix Pierre-Cheval de l’embellissement, nés en 2017, distingueront les acteurs impliqués dans la mise en valeur d’un site de la Champagne.

Mercredi 20 juin – Conférence – Epernay
Organisée par la ville d’Epernay, cette conférence aura pour thème la réconciliation de l’Homme avec la nature. Un temps de débat pour évoquer les enjeux fondamentaux de la réconciliation en résonance avec notre devoir collectif de préserver notre patrimoine commun, celui du paysage culturel champenois inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

Samedi 23 juin – Pique-niques en blanc et lâchers de lanternes
Comme l’an dernier, plusieurs sites répartis sur le territoire de l’appellation Champagne accueilleront les familles et les amis venus vivre un moment populaire. Les sites du Patrimoine mondial en France et à l’étranger sont encouragés à organiser des lâchers de lanternes simultanément.

Dimanche 24 juin – Marche des Réconciliations – Château-Thierry
La troisième marche des Réconciliations proposera trois parcours au départ de Château-Thierry (à partir de 8 h 30, place de l’Hôtel de Ville), conjointement organisée avec les fêtes Jean de La Fontaine. L’occasion de découvrir ou redécouvrir la ville et le terroir de la vallée de la Marne.

www.sejourdesreconciliations.fr

Un nouveau visuel-emblème porteur de valeurs

Pour soutenir l’ambition de cette nouvelle édition, la Mission a fait appel au graphiste-illustrateur rémois Paul Roset, qui a dessiné un visuel-emblème symbolique. Raffiné et conçu d’après le logo de la Mission, ce visuel est également un clin d’œil à la filière champagne grâce à sa forme d’étiquette. Il accompagnera tous les supports de communication de l’édition 2018 du Séjour des réconciliations, apposé sur des photos colorisées dans une déclinaison pop acidulée.

La Champagne suggère l’idée des jumelages de sites inscrits au Patrimoine mondial

La mission Champagne a suggéré à l’Unesco le projet suivant : jumeler des sites prospères inscrits sur la Liste du patrimoine mondial, « comme la Champagne, ne nous cachons pas, a dit Pierre-Emmanuel Taittinger » à des sites ayant peu de moyens, afin d’aider ces derniers. Idée à suivre.