SECURITÉ

Les vignes sous bonne Garde

Les vignes sous bonne Garde

Halte lors d’une patrouille et dialogue cordial avec l’équipe oeuvrant pour le champagne Chopin Ouy à Villers-sous-Châtillon.

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Lost your password?

La gendarmerie fortement mobilisée

Partout dans l’appellation, les gendarmes sont fortement mobilisés pendant la vendange qui accueille 120 000 saisonniers. Prenons l’exemple des brigades de Dormans et Châtillon-sur-Marne, que dirige le lieutenant Yohan Colas. 22 personnels assurent leurs missions de sécurité publique, dans et autour des 29 villages mais aussi sur les axes routiers. La liste des infractions et interventions varie peu : « Vols dans les véhicules qui restent ouverts, bagarres, vols de sacs posés au pied des rangs de vignes, interpellation de personnes recherchées… », confirme le lieutenant Colas. Lequel insiste sur un autre aspect important qui concerne l’accueil des saisonniers : « Lors d’une mise à disposition d’un terrain pour les vendangeurs, les hébergeurs doivent penser à le signaler à leur assurance, afin d’être bien couverts. »