Trophées 2018

Yannick Alléno Champenois de l’année

Yannick Alléno Champenois de l’année

© Michel Jolyot

Son parcours est impressionnant. Chef triplement étoilé dans deux établissements en France (Le Pavillon Ledoyen à Paris et Le 1947 à Courchevel), Yannick Alléno est aussi le créateur avec son fils, Thomas,  du premier salon « Pâtisseries fines et champagnes ».

Ce grand chef est en outre ambassadeur de la maison Moët & Chandon avec laquelle il a ouvert la Table Inside dans les cuisines du Pavillon Ledoyen. Autant de raisons qui ont conduit les organisateurs des Trophées champenois à le sacrer « Champenois de l’année », à lui demander de présider la cérémonie de remise des trophées 2018 (le 19 octobre) et à l’inviter à proposer un dessert à base de granité de pamplemousse, moelle d’aloe vera confit, associé à la cuvée Grande Dame 2008 de Veuve-Clicquot lors du dîner « 5 étoiles » qui a suivi la cérémonie.

© Michel Jolyot

« J’ai choisi de prendre le contre-pied de l’idée selon laquelle le champagne ne se sert pas au dessert. Parce que les desserts ont évolué dans leur élaboration et dans leur design et offrent de magnifiques alliances avec le champagne » explique le chef étoilé.  « Je rêve de faire dégorger un jour les champagnes au moment du service à table afin de montrer toute leur fraîcheur et la diversité des expressions  », explique le Champenois de l’année. Propriétaire de vignes dans la Vallée du Rhône septentrionale (Saint-Joseph, Crozes-Hermitage) Yannick Alléno est aussi l’auteur de plusieurs ouvrages sur la cuisine dans lesquels il met l’accent sur l’importance des sauces qu’il réalise comme des assemblages de champagnes.  « Elles ont changé toute ma carrière », avoue-t-il.

Il est revenu à Jean-Baptiste Duteurtre, le directeur du magazine Bulles & Millésimes, organisateur de cette manifestation avec son partenaire Cochet Concept, de remettre leur trophée aux Champenois sélectionnés par un jury, puis soumis au vote de plusieurs milliers d’internautes. La quatrième édition a mis à l’honneur des entreprises et professionnels très impliqués dans la valorisation du champagne et son rayonnement dans différentes activités. Les lauréats sont les suivants :

Communiquant de l’année : Champagne Jeeper pour sa montgolfière écologique.

Démarche éco-responsable : Champagne Drappier pour son action visant à supprimer son empreinte carbone.

Démarche oenotouristique : Ville d’Epernay pour son ballon captif.

Hospitalité : Logis-hôtel Le Marius aux Riceys.

Packaging : Champagne Veuve-Clicquot pour sa boîte anniversaire des 200 ans de son rosé.

Vigneron : Isabelle Thevenet, Champagne Thevenet-Delouvin à Passy-Grigny.

Chef de cave : Nicolas Jaeger (champagne Gratien).

Coopérative : Le Mesnil au Mesnil-sur-Oger.

Maison : Billecart-Salmon à Mareuil sur-Aÿ.