Casse-Croûte des vignerons à Ecueil

Les professionnels champenois entre de bonnes mains

Les professionnels champenois entre de bonnes mains

Cyril Janisson avec Fabienne et Anthony, sommeliers pour CPH La Grande Boutique du vin.

Le casse-croûte vigneron, proposé à Ecueil par l’association Les Mains du Terroir de Champagne, réunissait des élaborateurs heureux, des cuvées identitaires et des professionnels ravis de déguster tant de nouveautés et d’originalité.

Jean-Pierre Vazart et le chef étoilé Jérôme Feck.

Ils étaient nombreux ce lundi 8 octobre à Ecueil, chez Géraldine Lacourte et Richard Desvignes. Cavistes, agents, sommeliers, chefs… venus savourer le rendez-vous dégustation-casse-croûte des 17 vignerons de l’association Les Mains du Terroir de Champagne. Au domaine Lacourte-Godbillon donc, dans des locaux modernes et remarquablement intégrés aux vignes alentour (bâtiments sertis de bois red cedar, abritant pressoir, cuverie et chai neufs), les professionnels CHR Champenois appréciaient des cuvées identitaires, haut de gamme, taillées pour la gastronomie et même originales (citons par exemple la solera 1982-2013 de Jean-Pierre Vazart ou le coteaux champenois blanc Marie Copinet).

Eventail de talents

Millésimes et cuvées spéciales interpellaient les nez et palais des experts-prescripteurs, qui pouvaient deviser notamment sur le millésime 2018 qui s’annonce exceptionnel. L’occasion aussi, au contact direct des vignerons, de cerner leurs pratiques culturales, les vinifications et élevages, les terroirs travaillés qui peuvent être si proches et pourtant différents dans le verre. Une incroyable diversité, celle de la Champagne qualitative, qui innove et valorise. Soulignons également le clin d’œil adressé cette année aux professionnels, qui pouvaient déguster d’anciens millésimes « en 8 » (ainsi 1988 et 1998, bluffants).

Cette dynamique et cet éventail de talents signés Les Mains du Terroir n’échappaient d’ailleurs pas aux visiteurs. « C’est impressionnant, cette variété de champagnes », s’enthousiasmaient les sommeliers-conseil Fabienne Guerdin et Anthony Gomes, de la cave CPH, La Grande Boutique du Vin à Châlons-en-Champagne. La responsable de cette cave en profitait pour rappeler que 80 % des 150 références proposées sont des champagnes de vignerons, que l’équipe invite régulièrement des élaborateurs à la boutique mais aussi lors de dîners-dégustations au restaurant Le Petit Pasteur ou de dégustations comparatives en partenariat avec l’office de tourisme de Châlons.

Et puisque l’on parle de la commune de Châlons, qui n’a plus de vignes mais abrite encore des talents, les vignerons ont aussi apprécié la présence de Jérôme Feck, restaurateur étoilé Michelin (L’Hôtel d’Angleterre) qui a confirmé son intérêt pour les signatures d’élaborateurs, que le chef compte bien développer et valoriser à sa table.

www.les-mains-du-terroir.fr

Géraldine Lacourte et le caviste Yann Dufouleur.