NOS VILLAGES

Trigny : petite perle au cœur du Massif de Saint-Thierry

Trigny : petite perle au cœur du Massif de Saint-Thierry

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Mot de passe oublié ?

Multiples services et activités oenotouristiques

L’église Saint-Théodulphe, construite dès le XIIe siècle.

La commune propose de nombreuses animations, des lieux de visite, sites de promenade et de services. Elle possède toujours un bureau de poste. La chapelle Saint-Théodulphe remplace une ancienne chapelle souterraine, contemporaine des premiers habitants du village. Au cours du XXe siècle elle a été restaurée, ainsi que le dallage, la table de l’autel et le portail. L’intérieur est décoré de quatre fresques en 1989. De style roman, l’église Saint-Théodulphe, jeune seigneur d’Aquitaine venu rejoindre Thierry, fondateur de l’abbaye du même nom, a été construite dès le XIIe siècle et a subi au fil des ans de profondes transformations. Parmi les vitraux, la grande verrière est l’œuvre de Jacques Simon, célèbre maître-verrier rémois. Datée de 1927, elle représente la Cène dans un style marqué par la période Art Déco du maître-verrier.

Il existe deux maisons d’hôtes à Trigny, situées dans le centre ancien : le Clos des Coteaux et les chambres d’hôtes du Four à Pain et du Vieux Moulin, rue de la Chapelle. Plusieurs chemins de promenade et de randonnée permettent de découvrir la richesse du patrimoine naturel alentour, à pied ou en vélo, grâce notamment à une petite entreprise, Bike Energy (www.bikeenergy.com) qui loue du matériel (100 vélos) organise de l’encadrement en VTT, de l’événementiel et des circuits sur mesure de 25 km à 30 km au cœur du vignoble. Elle est tenue par deux moniteurs de vélo depuis 10 ans et accueille, pour des sorties dans les vignes en VTT, l’équipe du Stade de Reims de football. Autour du village, les chemins traversent les sous-bois où prospèrent deux faux, longent les vignes, permettent d’accéder à un point de vue splendide sur Reims, ou se prolongent au sein d’un massif forestier de 500 hectares.

Irlande et détente

L’Epicurien propose de la restauration et des soirées musicales.

Il est possible de se restaurer et d’écouter de la musique dans le bar restaurant L’Epicurien tenu par Remi Leveau, ancien animateur radio et son épouse, Isobel, d’origine irlandaise. L’établissement est ouvert tous les jours du mardi au dimanche soir et propose de la restauration le midi et se transforme en bar le soir. Il accueille une clientèle locale et extérieure et propose une fois par mois un concert de musique irlandaise, pop ou rock. Il fait aussi tabac et dépôt de pain.

Outre le centre équestre, situé dans les bois, la commune compte une quinzaine d’associations dont une gère la micro-crèche, la Louvière, ouverte en 2010. Il est aussi possible de pratiquer la pétanque grâce à la boule trignicienne qui possède 16 terrains où sont organisés des tournois, de faire du yoga avec Darshana, de s’élancer en parapente grâce à un départ au lieu-dit Bel Air.

Repères

– Surface totale plantée : 191 hectares.
– Chardonnay : 32 ha.
– Meunier : 92 ha.
– Pinot noir : 67 ha.

– Nombre de déclarants : 123.
– Nombre d’habitants : 540.

Sources : Comité Champagne