Mission Unesco

L’embellissement, une œuvre de longue haleine

L’embellissement, une œuvre de longue haleine

« La région doit être à la hauteur de l’image et d’un produit reconnu pour son excellence à travers le monde. » © Philippe Schilde

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Lost your password?

Une nouvelle visibilité sur les autoroutes

66 ! Il ne s’agit pas d’une référence à la mythique route américaine, mais du nombre de panneaux, tout nouveaux tout beaux, qui vont faire leur apparition en bordure des autoroutes A4 et A26 dans leur traversée de notre région. « La rénovation de la signalétique sur ces axes a donné lieu à une large concertation au cours de ces derniers mois. Le dossier est aujourd’hui proche d’aboutir, avec une prise en charge à 100 % par la Sanef », se réjouit Amandine Crépin, persuadée que cet « éclairage particulier » va permettre une bonne mise en valeur des sites Unesco de la région, notamment. Jacques Douadi rappelle que pour mener ce « travail assez énorme », la Mission Unesco a « tenu un rôle de référent » auprès des différents partenaires réunis autour de la table : régions Grand Est et Hauts-de-France, départements, villes et Sanef.

Les anciens panneaux annonçant les lieux emblématiques de la Champagne avaient 25 ans d’âge. « Plutôt que faire des rajouts par-ci par-là, les cartes ont été entièrement rebattues. La mise en avant des atouts de notre territoire a été repensée et harmonisée », signale le vice-président du comité scientifique de CMC de Champagne, satisfait du « véritable accord trouvé à l’arrivée ». Ces 66 nouveaux panneaux risquent en effet d’être là pour un quart de siècle également. Mieux valait viser juste avant de les installer. Leur rôle dans la sensibilisation des touristes aux richesses du territoire et dans leur incitation à prendre des chemins de traverse est assez déterminant.

Articles anciens