Recours à la main-d’œuvre étrangère

L’usage du français dans les relations de travail

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Lost your password?

Détachement temporaire

En cas de détachement temporaire par une entreprise non établie en France et dans le cadre du contrôle mené à l’occasion du détachement de salariés par une entreprise non établie en France, certaines formalités sont à accomplir au moyen de documents rédigés ou traduits en français. Ainsi, les documents devant être présentés sans délai à la demande de l’inspection du travail du lieu où est effectuée la prestation (attestation de situation sociale, autorisation de travail, attestation d’un examen médical, bulletins de paie, etc…) doivent être traduits en langue française. Idem pour la déclaration de détachement qui doit être obligatoirement transmise à l’inspecteur du travail.

La personne qui contracte avec un cocontractant intervenant en France, mais établi ou domicilié à l’étranger doit se faire remettre par ce dernier, lors de la conclusion du contrat et tous les 6 mois jusqu’à la fin de son exécution, plusieurs documents énumérés à l’article D. 8222-7 du code du travail (document mentionnant le numéro individuel d’identification, attestant de la régularité de la situation sociale…). Ces documents doivent être rédigés en français ou accompagnés d’une traduction en français.