Au Cube, à Troyes, du 25 mai au 2 juin

Le champagne « fil rouge » des Foires de Champagne 2019

Le champagne « fil rouge » des Foires de Champagne 2019

François Ziesaire, président de Terres & Vignes, Pierre-Eric Jolly, vice-président de CAP’C et Laurent Struna directeur de l’OT de la Côte des Bar feront avec leurs équipes la promotion du territoire et de ses acteurs, mais aussi celle de la Route du Champagne 2019. ©Philippe Schilde

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Lost your password?

« Oenotourisme : innovons pour exister » : une table ronde le 29 mai

Dans le cadre des Foires de Champagne, une table ronde est proposée sur la thématique « Oenotourisme : innovons pour exister ». Plusieurs intervenants y partageront leur expérience :

– Amandine Crépin, directrice de la Mission Unesco Coteaux, Maisons et Caves de Champagne.
– Sixtine Consigny, consultante et blogueuse « Les oenovateurs ».
– Etienne Bertrand, président de l’association Cap’C.
– Didier Leprince, président du Comité départemental du tourisme de l’Aube.
– Delphine Dumont, Champagne Dumont – créatrice de l’offre oenotouristique « L’empreinte des fées ».

Rendez-vous le 29 mai à 11 heures au Cube à Troyes.

Sur toute la durée de la foire, le CDT de l’Aube propose une découverte des activités œnotouristiques déployées sur la Côte des Bar : dégustation de champagne, visite de caves, balades dans le vignoble, survol du vignoble en montgolfière, hébergements, manifestations autour du vignoble… Pour mettre le champagne à la bouche, des films pédagogiques signés du CDT de l’Aube et du Comité Champagne seront projetés.

Avec le temps, le champagne a pris de la bouteille

©DR

Outre des expositions consacrées aux étiquettes de champagne (avec l’association Œno Galerie), aux capsules (avec l’association Ribo-Cap’s Placomusophile) et aux flûtes (avec le Musée du Cristal de Bayel), une surprise attend les visiteurs avec une mini présentation émanant du Musée de la bouteille ancienne, basé à Celles-sur-Ource. Benoît Tassin, dirigeant de la maison de champagne éponyme est incollable sur le sujet de l’évolution de la bouteille tant du point de vue technique qu’historique. A travers sa collection on mesure les adaptations successives, liées à la maîtrise de l’effervescence.

« Vouée au départ au service du vin, la fonction de la bouteille a évolué avec une volonté d’améliorer la qualité du breuvage, ainsi que sa conservation, surtout au XVIIe siècle, grâce aux progrès des techniques verrières. De cette dernière fonction découle celle d’élaboration du champagne dans la bouteille », explique le vigneron champenois en montrant des bouteilles soufflées à la bouche, très éloignées des bouteilles standardisées et allégées que nous connaissons aujourd’hui. Dans son musée, il dispose de trois vitrines pour montrer aux œnotouristes comment le champagne a pris de la bouteille avec le temps. Sur la foire, il restreint son propos à une évocation résumée dans une seule vitrine : « Les grandes étapes sont là », promet-il. De quoi inciter les badauds à se projeter ensuite dans la Côte des Bar pour en savoir plus dans cette cave labellisée Vignobles & Découvertes sur cet objet indissociable de la saga du champagne au fil des quatre derniers siècles.

« Sommelier d’un jour » : cap ou pas cap ?

Les vignerons aubois labellisés Vignobles & Découvertes et l’équipe du CDT de l’Aube invitent les amateurs de champagne (et de vin en général) à devenir « Sommelier d’un Jour ». Pour ce faire, des ateliers dégustations sont organisés, avec au menu une découverte du processus d’élaboration, une initiation au monde de la sommellerie olfactive/gustative, une dégustation comparative, une dégustation de mono-cépages et d’assemblages. Après cela, le champagne n’aura plus de secrets pour les participants, lesquels pourront, et c’est le souhait des organisateurs, devenir de « vrais ambassadeurs du territoire, en capacité de promouvoir l’Aube en Champagne au-delà des frontières… » Bref, une heure d’échanges passionnés, de découvertes et d’astuces pour mieux connaitre le produit phare de la Champagne, le tout dans un cadre immersif. « Cette parenthèse oenotouristique en plein cœur de Troyes donnera envie d’aller pousser la porte des caves des producteurs de champagne à travers l’appellation », espèrent-t-ils.

Où et quand ? Les week-ends et jeudi férié à 15 h et 17 h. Le lundi, mardi, mercredi et vendredi à 15 h, 17 h et 18 h 30. Sur l’espace œnotourisme de l’exposition « De la vigne au vin » (fond du Hall 2). Tarif : 10€/personne (en plus du billet d’entrée aux Foires de Champagne). Inscription sur : www.foiresdechampagne.com/sommelier/

Mais encore…

Dégorgement, greffage, taille : démonstrations en pagaille. Les élèves et professeurs du CFA Viticole de Bar-sur-Seine, proposent des démonstrations de dégorgement de bouteilles de champagne. Par ailleurs, les mardi 28 et mercredi 29 mai, la Corporation des Vignerons de Champagne réalise des démonstrations de taille et de greffage de la vigne, sur le stand éphémère.

Classement au patrimoine mondial de l’Unesco : quel cheminement. En 2015, les Coteaux, Maisons et Caves de Champagne ont été inscrits sur la prestigieuse liste du Patrimoine mondial de l’Unesco, dans la catégorie des « Paysages culturels évolutifs vivants ». Une exposition retrace tout le cheminement qui a permis d’aboutir à cette consécration.

Collecte de bouchons pour Les étincelles de Loucas. Plusieurs points de collecte seront mis à disposition sur les Foires de Champagne afin de récupérer les bouchons en liège. Recyclés, ils permettront le financement de diverses thérapies dont a besoin Loucas, un enfant atteint d’Infirmité Motrice Cérébrale.