Coteaux du Sézannais et du Petit Morin

L’AP2C célèbre son patrimoine viticole et historique

L’AP2C célèbre son patrimoine viticole et historique

Ambiance jazzy et pétillante pour la première édition du festival « Champagne et patrimoine ».

Quelle belle fête ! Dimanche 21 juillet, plus de 600 personnes ont partagé la première édition de l’événement « Champagne et patrimoine », porté par l’Association de promotion des deux coteaux (AP2C). Deux circuits invitent aussi à découvrir les Coteaux du Sézannais et du Petit Morin.

Le champagne De La Roye était à l’honneur pour le premier opus de l’événement.

Sur place, tout était réuni pour choyer les visiteurs : une ambiance jazzy et champêtre, des véhicules anciens exposés ici et là, une immersion insolite dans le vignoble grâce aux images aériennes de plusieurs drones, des dégustations pétillantes autour du champagne De La Roye, etc. Le tout lové dans l’écrin somptueux et apaisant de l’abbaye Notre-Dame du Reclus, à Talus-Saint-Prix. Un emblème de l’architecture cistercienne fondé vers 1142, reconstruit au XVIIIe siècle, et dont les portes ont été ouvertes pour l’occasion par son propriétaire, Didier Poupinel-Descambres.

Pépites

Point d’orgue de cette journée, l’inauguration de deux circuits oenotouristiques qui sillonnent environ 160 km et valorisent joliment les coteaux du Sézannais, la vallée du Petit-Morin et leurs pépites patrimoniales. « Qu’il s’agisse de patrimoine naturel, historique ou paysager, nous avons beaucoup de choses à mettre en avant, illustre Vincent Léglantier, le président de l’AP2C. Plus globalement, ce rendez-vous est l’aboutissement de quatre ans de travail mené avec l’association pour promouvoir le savoir-faire des vignerons, mais aussi pour construire l’identité de notre territoire et le faire connaître. » Avec un double objectif : séduire les touristes outre-Champagne, notamment les habitants de la région parisienne, ainsi que les locaux. « L’idée, c’est qu’ils puissent (re)découvrir toute la richesse du terroir, qu’ils se l’approprient et qu’ils en soient fiers. »

Lesdits circuits sont accessibles depuis l’application IDVizit, conçue par l’Agence de développement touristique (ADT) de la Marne. Une évidence pour son directeur, Philippe Harant : « Cette complémentarité entre le vignoble et le patrimoine local encouragera les touristes à passer plus de temps sur le secteur. Les associations comme AP2C se multiplient et engagent de véritables dynamiques territoriales. C’est la preuve que la Champagne se bouge. »

D’ores et déjà, le deuxième opus de l’événement se dessine pour l’an prochain. Il s’installera cette fois du côté du Petit-Morin, aux alentours du 20 juillet.

L’écrin verdoyant et apaisant de l’abbaye Notre-Dame du Reclus.