Dégustations

Le « champagne de vignerons », ça se partage !

Le « champagne de vignerons », ça se partage !

Oenologue et formatrice à Avize Viti Campus, Catalina Melniciuc a fait découvrir plusieurs champagnes de vignerons aux visiteurs de la Foire de Châlons.

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Lost your password?

Design culinaire et cuvées parcellaires

Depuis longtemps déjà, Geoffrey Orban s’associe au Syndicat général des vignerons pendant la Foire de Châlons et propose des expériences surprenantes aux visiteurs. Cette année, ce formateur passionné – ambassadeur français et vice-ambassadeur européen du champagne 2006 – a de nouveau oeuvré aux côtés d’Eric Geoffroy, fondateur des ateliers Au piano des chefs et maestro du design culinaire. Ensemble, ils ont exploré des accords audacieux, en faisant la part belle à la spontanéité. « On teste les choses en temps réel avec le public et sans filet, sourit Geoffrey Orban. L’oeuf fait partie des produits qu’on a souhaité mettre à l’honneur. » Environ soixante participants ont pu déguster un dessert inédit : jaune d’oeuf coagulé au sucre et poudré au biscuit rose de Reims, accompagné de son crumble de cacao. « Le Saignée de meunier 2015 du Champagne Denis Salomon est une cuvée parcellaire très gourmande, idéale avec ce mets. On obtient ainsi un bel équilibre entre la rondeur du champagne et la puissance du cacao. »

Pour autant, l’oenologue reste un fervent défenseur de l’aspect festif et accessible du champagne. « Les grandes occasions sont celles qu’on veut bien se donner. Il faut vivre le champagne à sa guise. Il peut se déguster de façon très simple et s’impose comme un excellent compagnon de route pour la table. » Loin des clichés et des idées reçues.

S.L.