Vendangeur d’un jour

Une immersion totale qui fait des heureux

Une immersion totale qui fait des heureux

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Lost your password?

Vendanges touristiques : des règles claires

Lorsqu’il vendange sur une parcelle d’un domaine viti/vinicole, le touriste effectue une prestation. Elle ne peut être assimilée à un travail accompli par un salarié si elle respecte les conditions suivantes :

– la prestation s’intègre au sein d’une offre touristique commerciale pour laquelle le touriste a payé ;

– la prestation est effectuée dans le contexte de l’œnotourisme, c’est- à-dire d’une formule de tourisme axée sur la découverte des vignobles et de leurs productions et dont les conditions d’intervention sont définies précisément ;

– la prestation est effectuée par le touriste de façon ponctuelle et limitée dans le temps ;

– cette prestation est effectuée par le touriste sur une superficie réduite du vignoble et bien délimitée ;

– la prestation n’est d’aucune utilité pour le fonctionnement de l’entre- prise viti/vinicole et la réalisation des vendanges, elle ne présente aucune finalité de rendement ni de productivité ;

– la prestation est effectuée en l’absence de lien de subordination juridique à l’égard du vigneron/viticulteur ;

– la prestation est effectuée par un non-professionnel ne maîtrisant pas les connaissances ou le savoir-faire d’un salarié.

« Un réel engouement »

La première de l’opération Vendangeur d’un jour, organisée par l’office de tourisme du Grand Reims et les Vignerons Indépendants, du 12 au 20 septembre, a été une réussite.

L’idée : faire découvrir ce moment crucial en Champagne toute en convivialité.

Au programme : visite chez les vignerons, cueillette, dégustation, remise d’un diplôme et du fruit du labeur (les apprentis cueilleurs sont repartis avec quelques grappes). Avec un peu plus de 50 participants (toutes nationalités confondues) et 12 vignerons partenaires (tous terroirs confondus), l’opération a suscité « un réel engouement », comme le précise Céline Varini, chargée de partenariat à l’OT du Grand Reims. Bonne nouvelle : elle sera renouvelée l’an prochain.

L.A.