COLLOQUE INTERNATIONAL PLURIDISCIPLINAIRE à Reims

Une immersion dans la période mythique de la prohibition de l’Amérique dans les années 1920

Une immersion dans la période mythique de la prohibition de l’Amérique dans les années 1920
L’Institut Georges Chappaz de la vigne et du vin en Champagne organise, du 5 au 9 novembre 2019 à Reims, un colloque international sur la prohibition, cent ans après le début de cette période marquante aux Etats-Unis. A renfort d’intervenants spécialisés et de rencontres pour débattre, cet événement permettra notamment d’aborder l’épineux questionnement, toujours d’actualité, entre interdiction et consommation responsable d’alcool.

Au-delà du colloque, l’Institut Georges Chappaz de la vigne et du vin et ses partenaires programment une série d’évènements, tous en lien avec la période de la prohibition, « pour que le territoire de Reims dans son ensemble soit marqué, pendant une semaine, par cette manifestation ». Conférences, ciné-débat, concert, soirées spéciales sont au programme. Les chercheurs s’exprimeront sur le sujet de la prohibition et de ses conséquences, encore visibles aujourd’hui, et sur la question plus globale qui oppose régulièrement l’interdiction et la consommation responsable d’alcool.
Droit et science politique, économie, histoire, éthique, etc. sont les principales disciplines retenues par le conseil scientifique pour construire ce colloque et inviter des chercheurs internationaux.
Des sujets plus inattendus, mais toujours liés à la prohibition, feront l’objet de communications spécifiques.

LE PROGRAMME DÉTAILLÉ

Mardi 5 novembre (19 h, Le Clos)
Rendez-vous de Bacchus : Vins & spiritueux dans la production audiovisuelle, avec Mikaël Benillouche.

Mercredi 6 novembre (18 h, bibliothèque universitaire Robert de Sorbon)
Communication : Mafia blues, une autre histoire du jazz durant la Prohibition, avec Jean-René Larue.

Jeudi 7 novembre (Médiathèque Jean Falala)
9 heures : Discours d’ouverture de Pau Roca, Directeur général de l’OIV.
Session I Droit & Science politique, avec Franck Browning (Paris) / Caroline Robert (Québec) / Théodore Georgopoulos (Reims) / Arnaud Coutant (Reims) / Franck Laffaille (Paris). Extra : Steve Charters (Dijon).
14 heures : Extra Stephen Stern (Melbourne). Session II Histoire : Victoria Afanasyeva (Paris) / Abdelhak El-Mostain (Le Creusot) / Stéphane Kraxner (Reims) / Azélina Jaboulet-Vercherre (Paris) / Yves Tesson (Reims).
17 h 30 : Ciné Débat, avec La Pellicule Ensorcelée, Une histoire française de la prohibition (France – 2018 – 52’), avec Carl Carniato / Freddy Thomelin.
20 heures : Afterwork Prohibition, avec Jazzus Concert “Jazzus Cotton Band” / Surprises.

Vendredi 8 novembre (Médiathèque Jean Falala)
9 heures : Session III Economie, avec Giulia Meloni (Louvain) / Germain Belzile (Quebec) / Olivier Gergaud (Bordeaux). Extra Christophe Bliard (Reims).
14 heures : Keynote speech, avec Lisa McGirr (Harvard).
Session IV Ethique, avec Nikos Georgantzis (Dijon) / Jean-Christian Tisserand (Dijon) / Azélina
Jaboulet-Vercherre (Paris) / Giulia Meloni (Louvain).

Samedi 9 novembre (9 heures, Médiathèque Jean Falala)
Session V Consommation, avec Marjana Martinic (Washington). Table ronde, avec Stylianos Filopoulos (Wine in Moderation), Marjana Martinic (Washington), Krystel Lepresle (Paris), Rudolf Nickenig (Bonn). Clôture par Fabrizio Bucella (Bruxelles).

INFOS PRATIQUES

Billetterie en ligne : www.univ-reims.fr/prohibition
Le colloque se découpe en plusieurs sessions : droit & science politique, histoire, économie, éthique et
culture, ainsi qu’en plusieurs temps forts : ciné-débat, afterwork, etc.
Vous devez réserver un billet pour chaque session à laquelle vous souhaitez assister.
1 billet vous donne uniquement accès à la session réservée.
Adresses
Médiathèque Jean-Falala : 2 rue des Fuseliers, Reims.
Le Clos : 25 rue du Temple, Reims.
Bibliothèque universitaire Robert de Sorbon : avenue François Mauriac, Reims.

Entrée libre sur réservation en ligne.

« Prohibition : une loi, un fait et une crise »

« Appliquée par le 18e Amendement de la Constitution américaine, la prohibition est une expérience unique des temps modernes dans la régulation de la consommation d’alcool. Il donne un aperçu de la relation entre le droit et la moralité et met en doute la capacité du droit à remplacer le libre arbitre dans les habitudes de consommation. En ce sens, la décision de mettre l’Amérique à sec s’interroge sur l’efficacité des règlements juridiques en général.
Néanmoins, la prohibition est beaucoup plus qu’une question d’histoire juridique. En tant que fait historique, il a eu une profonde influence sur la civilisation occidentale du XXe siècle. L’économie, l’art, la philosophie et même le langage et la communication portent l’empreinte de cette période en essayant de l’intégrer ou simplement de l’exprimer. En ce sens, la prohibition a changé la manière dont nous appréhendons l’alcool, sa consommation et même la place de l’individu envers la société et l’État.
Enfin, la prohibition est une crise au sens premier du terme : en questionnant de manière fondamentale, intense et durable les structures et les visions de son époque, elle oblige à réfléchir aux solutions alternatives pour la réglementation de la consommation d’alcool, non seulement dans les années 1920, mais aussi pour aujourd’hui et pour l’avenir.
À l’occasion du centenaire du Volstead Act, la conférence internationale abordera cette histoire aux multiples facettes. »

Théodore Georgopoulos, président du conseil de l’Institut G. Chappaz

Pour en savoir plus…

Composante de l’Université de Reims Champagne-Ardenne, l’Institut Georges Chappaz de la vigne et du vin en Champagne est une structure fédérative qui réunit acteurs académiques, institutionnels et économiques autour de la valorisation du patrimoine commun de la
Champagne et du champagne. C’est également une vitrine pour les activités de recherche et de formation proposées dans le domaine de la vigne et du vin en Champagne.

Université pluridisciplinaire multisites (Reims, Troyes, Châlons-en-Champagne, Charleville‐Mézières et Chaumont), l’URCA (Université de Reims Champagne-Ardenne) accueille 25 000 étudiants. Elle dispense des formations du DUT au doctorat et est structurée en quatre pôles
scientifiques d’application en cohérence avec les enjeux économiques de son territoire : bioéconomie, agriculture et viticulture 4.0 / industrie du futur et matériaux / santé et vieillissement / sciences de l’homme et de la société.