Champagne Guichard-Pichelin

Le moulin à projets de Sophie et Eric

Le moulin à projets de Sophie et Eric

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Lost your password?

Le Fontaines du Dolloir, un moulin où l’on ne s’endort pas

Cela fait une paille que l’on n’écrase plus de grain de blé au sein du moulin rénové et plein de charme que Sophie et Eric ont investi il y a sept ans pour en faire le siège de leur activité, baptisée Les Fontaines du Dolloir. « Les Fontaines, c’est parce que nous avons des vignes situées sur un lieu-dit portant ce nom. Dolloir fait référence à la petite rivière axonnaise qui alimentait le moulin naguère avant de se jeter dans la Marne à Chézy. Nous avons associé les deux mots quand nous avons créé notre société en 2003 », indiquent Eric et Sophie. Les fondations de la solide bâtisse qu’ils habitent datent du XVIe siècle. Dans un cellier situé en rez-de-chaussée, ils ont créé un salon de dégustation-boutique dont on apprécie la fraîcheur l’été. « En hiver, nous conduisons nos visiteurs à l’étage, dans la grande pièce de la maison, afin de profiter du feu de cheminée », détaille Sophie, pour qui la qualité de l’accueil est déterminante.

Elle raconte volontiers l’histoire familiale depuis l’époque où l’on produisait de la farine à aujourd’hui où l’on presse du raisin – dans d’autres installations, techniques, à quelques centaines de mètres de là. Les curieux remarquent que les bouchons de champagne de la maison sont à l’effigie d’une vieille dame. « Nous avons choisi de reproduire le portrait d’Yvette, la grand-mère de Sophie, qui a aujourd’hui 96 ans et dont l’énergie nous inspire. Dans sa jeunesse, à une époque plus difficile pour le champagne, les bouteilles qu’elle manipulait étaient des bouteilles d’occasion… », confie Eric pour montrer que, depuis, l’eau a coulé sous les ponts.

Certifié HVE et VDC, une évidence

Le Champagne Guichard-Pichelin est engagé dans une démarche de viticulture durable et raisonnée. Ses dirigeants ont banni l’utilisation des herbicides, des insecticides et acaricides. Ils en font mention sur leurs plaquettes de communication. Ils y indiquent aussi les efforts engagés pour la biodiversité avec l’implantation de haies et de jachères fleuries. « Pour ce qui est de la fumure, elle est uniquement organique. Pour la fertilisation, nous utilisons des engrais bio OvinAlp qui proviennent de bergeries situées dans les Hautes-Alpes. Depuis, nos analyses de sols sont très bonnes », révèle Eric qui défend « le naturel » et adhère au GDEV (Groupement de développement viticole) de l’Aisne pour aller toujours plus loin dans cette voie.

Produire des raisins de qualité dans le respect du terroir et de l’environnement est une ligne de conduite du couple Guichard qui a concrétisé ses efforts en obtenant en même temps les certifications HVE3 (haute valeur environnementale) et VDC (viticulture durable en Champagne). « Nous sommes passés par la voie collective, via la Covama et avec l’aide de la chambre d’agriculture », précisent-ils, convaincus qu’il s’agit de « passages obligés » pour les vignerons.

Les 19 et 20 octobre à Château-Thierry : tous sur le pont pour un festival Champagne et Vous ! fou fou fou

Le temps fort œnotouristique en Vallée de Marne s’intitule Champagne et Vous !, un festival désormais bien rodé qui dépasse les 3000 visiteurs accueillis dans le vieux Château-Thierry le temps d’un week-end. Cette année, l’événement est programmé les 19 et 20 octobre. Il s’annonce particulièrement festif, imaginé et construit autour du thème des Années Folles.

Parmi la trentaine de vignerons du secteur présents, Sophie et Eric Guichard ont mis les bouchées doubles – aux côtés des bénévoles contribuant au succès de l’opération depuis 6 ans – pour que la décoration et les animations soient en phase avec le produit phare de la région (et d’autres saveurs régionales, aussi). Toute cette mise en scène est parfaitement coordonnée par le collectif Les ambassadeurs du terroir et du tourisme en Vallée de Marne, qui sait mobiliser.

« Chacun donne de son temps en amont et durant l’événement pour que Champagne et Vous ! reste durablement dans l’esprit des gens. Tous les vignerons regroupés sous les chapiteaux proposent de déguster trois flacons, ce qui représente quelque 90 cuvées disponibles à découvrir sur deux jours au gré des envies de chacun. Des expos, des ateliers autour de la vigne et des accords mets-vins permettent d’enrichir les connaissances des amateurs. Une nocturne le samedi soir et un circuit touristique à travers les coteaux champenois – en voiture de collection ! – complètent un programme offrant de belles sensations aux visiteurs.

« Soyons créatifs ! »

« Français et étrangers s’y retrouvent. Certains des échanges vécus sur le Festival débouchent sur des rencontres plus longues et plus riches sur nos exploitations dans les semaines et mois qui suivent », détaille Sophie Guichard. La vigneronne est tout aussi prolixe quand il s’agit de parler des « opérations satellites » initiées par l’association axonnaise. « En fin d’année, nous prenons volontiers notre tour au sein de la boutique éphémère et durant l’été nous participons au bar éphémère installé sur les rives de la Marne, à Château-Thierry. Toutes ces occasions permettent d’enrichir le carnet d’adresses et contribuent au renouvellement des consommateurs », argumente-t-elle.

Eric Guichard rebondit sur le sujet en évoquant le succès des cocktails à base de champagne (recette avec de la crème de pamplemousse et sirop de canne, en ce qui le concerne) : « En 2018, sur le bar éphémère, nos ventes de cocktails égalaient celles des coupes de champagne. C’est un signal fort dont il faut tenir compte. Si nous ne voulons pas laisser la place à d’autres, mieux vaut éviter de nous mettre des freins nous-mêmes. Soyons créatifs ! », lance-t-il, persuadé qu’une mixologie qualitative a de l’avenir. Son « Royal Pamplemousse » en fait la démonstration.

www.champagne-et-vous.fr