Fondation Alfred Gérard

Le 1er prix journalistique 2019 pour La Champagne Viticole et son dossier « Environnement, les signaux au vert »

Le 1er prix journalistique 2019 pour La Champagne Viticole et son dossier « Environnement, les signaux au vert »

Philippe Schilde, rédacteur en chef de La Champagne Viticole, Jean-Pol Verzeaux, président de la Fondation Alfred Gérard, Julien Bouillé, journaliste à l’Union et Pascal Bobillier-Monnot, diecteur du Syndicat général des Vignerons.

La remise du Prix journalistique 2019 de la Fondation Alfred Gérard s’est déroulée le 24 octobre à Reims au musée Saint-Remi et La Champagne Viticole a, une nouvelle fois, été distinguée lors de cet événement annuel, suivi d’une visite de l’exposition Colbert (« Le siècle de Colbert – Reims au XVIIe siècle »).

Notre journal y a reçu le premier prix pour un dossier qu’elle a consacré à la thématique de l’environnement dans son numéro de mars. Les contributeurs y ont mis en avant, sur 17 pages, les initiatives et actions conduites au sein de l’appellation champenoise, mais aussi au travers d’autres vignobles en France et dans le monde, pour réduire les impacts de la filière. « Les signaux sont au vert » avions-nous titré en décryptant les enjeux et en donnant la parole à de nombreux témoins et experts.

Ce travail de fond a été récompensé, tout comme celui du journal L’Union et du journaliste Julien Bouillé (2e Prix, un sujet sur l’agriculture de conservation).

Pour mémoire, le Prix journalistique Alfred Gérard, lancé en 2015, est destiné à distinguer les auteurs d’articles abordant des sujets de vulgarisation relatifs à l’agriculture et à la viticulture.

Démarches convergentes

A l’occasion de cette cérémonie qui s’est déroulée en présence du sous-préfet de Reims, Jacques Lucbéreilh, des maires-adjoints rémois Pascal Labelle et Benjamin Develey et d’autres personnalités, Jean-Pol Verzeaux, président de la Fondation Alfred Gérard, a rappelé le sens de l’engagement d’Alfred Gérard. Il a évoqué les contenus des articles primés cette année qui contribuent à mieux faire connaître les avancées de l’agriculture et de la viticulture dans une région comptant parmi les plus dynamiques dans ce domaine.

Après la remise des prix à Philippe Schilde, rédacteur en chef de La Champagne Viticole, et à Julien Bouillé, responsable des pages économiques de L’Union, Jean-Pol Verzeaux a donné la parole aux lauréats. Pascal Bobillier-Monnot, directeur du SGV, en a profité pour rappeler le contexte et les enjeux de la viticulture durable en Champagne (zéro herbicide en 2025, 100 % des exploitations certifiées en 2030) en mettant l’accent sur les freins (type ZNT) qui viennent contrecarrer les efforts déployés par les vignerons champenois, soucieux de travailler en bonne intelligence et dans le respect des populations riveraines. « En ce sens, nos démarches sont convergentes », a-t-il conclu en remerciant les membres de la Fondation Alfred Gérard et le jury du prix journalistique pour la reconnaissance du travail réalisé par La Champagne Viticole.

A découvrir au Musée Saint-Remi, jusqu’au 19 janvier 2020 l’exposition Colbert (https://musees-reims.fr/manifestation/22975-16516)

Une partie de l’équipe ayant contribué à la réalisation du dossier consacré à l’environnement réunie sous les arcs-boutants du Musée Saint-Remi, avec Jean-Pol Verzeaux.