Nos villages

Le Breuil : un îlot dans la vallée du Surmelin

Le Breuil : un îlot dans la vallée du Surmelin

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Lost your password?

« La fiancée du Surmelin », figure de la fronde et du dynamisme

« La fiancée du Surmelin » a déjà attiré près de 500 spectateurs.

L’opérette créée par la compagnie professionnelle « Le Diable à 4 pattes » est une fiction dont le succès a été immense. Elle est inspirée de l’hostilité au projet de Napoléon III, grand amateur d’opérette, qui souhaitait détourner les eaux du Surmelin pour alimenter Paris. Cette histoire vraie a donné naissance à « La fiancée du Surmelin », symbole de la fronde des habitants de la vallée contre ce funeste projet auquel s’était opposée la princesse Eugénie. « Nous avons travaillé avec 15 communes de la Vallée du Surmelin, de la Marne et de l’Aisne  pour créer une association capable de monter avec des professionnels du spectacle une action participative », explique Chantal Toubart, présidente de l’association et adjointe au maire de Le Breuil.

L’objectif était multiple : fédérer les habitants et faire connaître une vallée aux attraits touristiques indéniables. L’association, qui avait répondu à un appel à projet du CRESS Grand Est (structure liée à la Région) a bénéficié d’une subvention de 20 000 euros pour réaliser cette opération ambitieuse, conviviale, mêlant les habitants aux professionnels du spectacle. Cinq représentations ont eu lieu et il reste encore deux épisodes du feuilleton à réaliser. Ils seront présentés à Mézy-Moulins (Aisne) au début de l’année 2020. « Cette opérette n’est pas la seule action de l’association, créée en 2016. Elle a pour vocation de créer des animations dans la Vallée, de mettre en valeur des éléments du patrimoine, d’aménager un grand circuit touristique, de proposer des randonnées semi-nocturnes, des épreuves sportives et du géo caching », commente Chantal Toubart.

L’association compte 60 membres et « La fiancée du Surmelin » a déjà attiré près de 500 spectateurs, avec deux représentations dans les villages déjà concernés (Montmort-Lucy, Condé-en-Brie, Mareuil-en-Brie, Vallée en Champagne et Orbais-L’Abbaye). Un spectacle dans lequel se sont totalement impliqués les habitants, se retrouvant lors des répétitions, des confections de décors et costumes et bien sûr sur scène pour convaincre Napoléon III, en visite dans la région, de préserver les eaux du Surmelin.

 

Repères

Nombre d’habitants : 391.
Déclarants : 54.
Surfaces plantées : 141 ha.
Chardonnay : 11 ha.
Meunier : 115 ha.
Pinot noir : 15 ha.

Sources : Comité Champagne