Examen de rattrapage de taille

Bons résultats, surtout à Vertus

Bons résultats, surtout à Vertus
Depuis 2011, la Corporation des Vignerons de Champagne a décidé de mettre en place une session de rattrapage de l’examen de taille. Cette session a eu lieu début décembre sous la responsabilité du nouveau directeur de la Corporation, Bruno Duron, en fonction depuis septembre dernier.

Cette seconde chance ne concerne que les personnes ayant échoué à la pratique mais ayant réussi à l’écrit et l’oral en mars. L’épreuve consiste à tailler et lier 8 pieds en cordon en 35 minutes, et 8 pieds en chablis en 40 minutes. Elle s’est déroulée sur deux journées : une première à Vertus pour les candidats de la Marne et de l’Aisne au sein d’une parcelle de la maison Veuve Clicquot. Une demi-journée à Bar-sur-Seine pour les candidats de l’Aube, dans une vigne de Daniel Pétré, viticulteur à Ville-sur-Arce.

Taux de réussite proche de 80 %

Cette année, le taux de réussite est de 79,73 % avec 74 présents et 59 admis. Un taux bien supérieur à l’an passé : 71,2 %. Le pourcentage d’admis sur Vertus a frôlé l’excellence, avec plus de 90 %. Le positionnement de cet examen en début de période de taille permet à ceux qui le passent avec succès de se présenter rapidement sur le marché du travail. Un atout non négligeable dans la recherche d’un emploi. Le jury est constitué de moniteurs de la Corporation et de formateurs d’établissement viticole, ainsi que de professionnels du négoce et du vignoble. Les candidats sont de tous âges et de tous horizons : scolaires, apprentis, demandeurs d’emploi, salariés viticoles mais également personnes en reconversion professionnelle.

Les révisions sont rendues obligatoires pour tous les participants. Elles ont lieu sur trois samedis du mois de novembre, soit 21 heures de cours au total. Elles sont organisées aussi bien dans l’Aisne, l’Aube et la Marne. Auparavant, chacun était libre de suivre ou non ces révisions.

Nouveau livret de taille bientôt en vente

Depuis plusieurs années le taux de réussite est bien meilleur, s’expliquant par la mise en place d’une nouvelle grille d’évaluation, afin de juger le plus objectivement possible les capacités d’un tailleur.  Le conseil d’administration tolère désormais une seule faute, qui n’est plus éliminatoire à l’épreuve pratique. Les principales erreurs étaient la superposition et le chevauchement. En cas de faute, 15 points sont retirés au candidat sur un total de 60. Si malgré ce retrait le candidat obtient la moyenne, il est considéré comme admis.

Par ailleurs, un nouveau livret de taille vient d’être édité. En effet, depuis 2016 le cahier des charges ayant évolué, il a été réactualisé. Par exemple, on ne parle plus de système de taille par rapport au cru. D’autres cépages ont fait leur apparition dans l’appellation, les distances de plantation dans les vignes en dévers ont également changé. Ce livret est à la disposition de tous et sera prochainement mis en vente.

Pour la session d’examen de printemps, les épreuves se dérouleront le 19 mars à Crézancy, les 24, 25 et 26 mars à Vertus et le 1er avril à Bar-sur-Seine. Pour tout renseignement, contacter la Corporation des Vignerons à Avize au 03 26 59 17 52.

Examen de taille : le palmarès du rattrapage

Lors de l’examen de rattrapage de taille, organisé en décembre par la Corporation des Vignerons de Champagne, 74 participants ont tenté de décrocher leur diplôme. Cette seconde chance a permis à 59 d’entre eux d’obtenir le certificat d’aptitude à la taille, soit un taux de réussite de 79,73 %.

Mention très bien

Aline Fauvet (Serzy-et-Prin) – Edouard Husson (Oiry) – Audrey Labalette (Châlons-en-Champagne) – Alexandre Michaux (Mailly-Champagne) – Jennifer Molinatti (Reims) – Sullyvan Parelle (Etoges) – Delanay Pinck (La Celle-sous-Chantemerle) – Cédric Segui (Les Septvallons).

Mention bien

Baptiste Bardin (Plivot) – Emilie Castajon (Gyé-sur-Seine) – Thierry Catteau (Neufvilles – Belgique) – Aurore Clément (Dizy) – Bertrand Corbara (Reims) – Emiliano Deshautels (Le Mesnil-sur-Oger) – Karim Drissi El Kasmi (Breuil-sur-Vesle) – Nicolas Dubos (La Ferté-Milon) – Yaël Ducellier (Méry-Prémécy) – Stéphane Duhamel (Bazancourt) – Laëtitia Echelin (Landreville) – Christophe Faerber (Fismes) – Bérenger Fernandes (Prunay) – Yohann Forbotteaux (Epernay) – Julie Gadret (Pavant) – Coline Jean (Saint-Amand-sur-Fion) – Julien Karl (Sézanne) – Jean Languet (Athis) – Andy Lecurieux (Magenta) – Magalie Leroy Ducardonnoy (Epernay) – Loïc Lestoquoy (Mareuil-Le-Port) – Taïeb Meliani (Vinay) – Margaux Mercier (Saint-Cyr-sur-Loire) – Candyce Moussy (Châlons-en-Champagne) – Carole Pierron (Dommartin-Le-Franc) – Bérénice Pignard (Epernay) – Thomas Pineau (Bétheny) – Emilie Pollet (Reuil) – Mathéo Pompon (Villeneuve) – Pierre Poncelet (Sacy) – Pauline Raimond (Epernay) – Louis Rasselet (Germigny) – Julian Roch (Vertus) – Florimond Royer (Epernay) – Anthony Seel (Cramant) – Gaëlle Siecker (Mareuil-sur-Ay) – Florence Sobra (Reims) – Valentin Ulmi (Le Mesnil-sur-Oger) – Hugo Varnier (Huiron).

Sans mention

Teddy Anischenko (Baroville) – Marie Berthelemy (Ambonnay) – Loïc Boulonnais (Cramant) – Ronan Charpentier (Fleury-La-Rivière) – David-Alexandre Cuny (Pont-Sainte-Marie) – Guillaume Drapier (Reims) – Ewan Garaudel (Provins) – Adrien Gaullier (Essomes-sur-Marne) – Louis Henry-Lecole (Oger) – Alexis Mahut (Sarcy) – Stéphane Savoye (Bar-sur-Seine) – Kévin Todek (Cormicy).