Dégorgement

Clair comme de l’eau de roche

Clair comme de l’eau de roche

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Lost your password?

Bientôt la fin du remuage ?

À partir des années 1970, des recherches ont été menées pour inclure les levures dans des billes d’alginate. Cette substance poreuse ne gêne pas les échanges entre le vin et les levures nécessaires à la seconde fermentation. Grâce la forte densité des billes par rapport au vin, il suffit de placer les bouteilles sur pointe pour qu’en quelques secondes elles se concentrent sur le bouchon. Ce procédé qui donne une limpidité supérieure, une meilleure mousse et une disponibilité plus rapide des bouteilles pour le commerce est encore peu utilisé en raison de sa technicité et de son faible gain sur les coûts, alors que les brevets liés au remuage mécanique sont tombés.