Union Champagne

Cap vers l’optimisme

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Lost your password?

Le dosage en question

Plusieurs points d’actualité ont été évoqués lors de cette AG. David Chatillon, directeur de l’Union des Maisons de Champagne, a insisté sur la nécessité d’embarquer toute la profession vers les bonnes pratiques et estimé qu’il restait encore beaucoup à faire. Jérôme Potié, le président de la Fédération Régionale des Coopératives de la Champagne, a rappelé aussi l’impérieuse ambition de travailler sur la qualité et de ne pas perdre de vue les attentes des consommateurs. Selon lui, la « Champagne élabore des vins de moins en moins dosés alors que la clientèle est davantage en recherche de vins sucrés. »

Maxime Toubart a expliqué qu’il avait participé à une réunion à Bercy avec Bruno Le Maire. « Il nous a proposé des aides pour faire la promotion de nos vins à l’export. » Enfin, Roger Pellenc, créateur de la société éponyme, a présenté ses innovations dans le domaine de la mécanisation de la viticulture et vanté les mérites de la vendange grain par grain, qui fait l’objet de nombreuses expérimentations et donne des résultats très qualitatifs selon lui.