Inédit à Vincelles au Champagne Piot-Sévillano

Touristes et professionnels sur le chemin de l’école

Touristes et professionnels sur le chemin de l’école

Sur les bancs de l’école reconstruite en 1922, Christine et Vincent proposent une offre oenotouristique moderne et originale.

A Vincelles, l’école fermée devient le remarquable caveau d’accueil et de partage du Champagne Piot-Sévillano, mêlant oenotourisme expérientiel et cuverie neuve. L’âme du village renaît avec cet ambitieux pari, qui valorise le travail des vignerons indépendants et ces beaux terroirs de la Vallée de la Marne.

« Il faut oser maintenant en Champagne. » Cette phrase de Christine, qui avec Vincent dynamise le Champagne Piot-Sévillano à renfort de cuvées et d’idées originales, reflète l’énergie inventive déployée dans ce dernier défi : transformer l’école du village en espace d’accueil oenotouristique haut de gamme. Une action plus que symbolique pour Christine, qui avec sa maman et son grand-père ont fréquenté cette école, reconstruite en 1922 après la Première Guerre mondiale et fermée en 2008. On retrouve d’ailleurs, en clin d’œil mêlant émotion et mémoire, des vielles cartes de la Marne et de France, un tableau et des pupitres avec trou pour encrier (les anciens s’en souviennent), ce qui permet aux enfants de dessiner, écrire et jouer à la maîtresse, tout près des grands qui dégustent.

Contenants qui interpellent

L’école, âme du village est ainsi conservée, tout comme sa cloche de 1886 et sa façade, tandis que la restauration magnifie le caveau d’accueil, de dégustation et d’éducation au champagne. Près de ces espaces clairs et spacieux, avec cuisine et salon mêlant bois et mobilier élégant, la terrasse en impose : quelle vue sur la Vallée de la Marne ! De même, la nouvelle cuverie interpelle par ses contenants originaux : œufs en béton de 17 hl, jarres en grès de 10 hl, foudre de la tonnellerie de Champagne-Ardenne et cuves en inox émaillé de 20 à 40 hl. Une panoplie qui servira le parcellaire et les cuvées valorisées par Christine et Vincent. « Nous représentons la 10e génération de vignerons, nous estimons qu’il est important de poursuivre le travail et la passion qui nous animent depuis si longtemps », explique Christine. « Le monde attire le monde, nous aimerions que ceux qui viennent à Vincelles sillonnent la Vallée de la Marne ».

L’école revit et reçoit déjà des (oeno)touristes et clients (sur réservation), avec une licence 3 active. « Le but est de valoriser et d’expliquer notre travail », explique Vincent, « mais aussi de bien accueillir nos prescripteurs et partenaires ». Inauguré le 6 février en présence d’une multitude d’élus et professionnels du tourisme (nous en parlons dans notre rubrique Villages), ce nouvel espace étoffera vite son offre : dégustations bien sûr, mais aussi ateliers autour de la vigne, prestations à la carte, découvertes expérientielles, paniers pique-nique… Un sacré challenge. Et tout ça dans une commune d’à peine 300 habitants. Comme quoi, en effet, il faut oser maintenant en Champagne.