Salon de l’Agriculture à Paris

Le champagne fait (aussi) pétiller les îlots du Grand Est et des Hauts-de-France

Le champagne fait (aussi) pétiller les îlots du Grand Est et des Hauts-de-France

©Philippe Schilde

Certes, cette année, la région Grand Est a fortement mis l’accent sur la bière, avec un parcours d’animations autour de cette boisson lors du Salon international de l’Agriculture (SIA), mais le champagne a parfaitement tenu son rang, comme à l’accoutumée. Plusieurs vignerons champenois ont eu l’occasion de faire mousser leurs cuvées Porte de Versailles.

Sous le hall 3 du Parc des Expositions bondé de visiteurs, les vignerons champenois figuraient parmi les 51 exposants rassemblés sur un espace de plus de mille mètres carrés destiné à mettre en valeur des « talents issus de l’agriculture régionale ».

Le 25 février, Jean Rottner, président de la Région Grand Est, a rappelé dans son propos inaugural, que l’événement parisien constituait avec la Foire de Châlons-en-Champagne, un des grands temps fort pour l’agriculture et la bioéconomie régionales. Dans ce domaine, précisément, une charte a été signée pour le développement durable des biocarburants dans le Grand Est. Cap, notamment, sur le bioéthanol !

Cette journée a également été l’occasion pour les élus régionaux de signer une convention avec l’Enseigne U. Par l’intermédiaire du Pdg de Système U, Dominique Schelcher, cette enseigne nationale s’est engagée à renforcer son offre de produits issus de PME régionales « pour atteindre l’objectif de 15 % d’offre locale dans l’ensemble des 80 points de vente du Grand Est. » La coopérative participe en outre au développement d’une filière industrielle hydrogène dans la région, laquelle entend favoriser le recours à cette énergie dans le transport de marchandises. Le Grand Est souhaite il est vrai, devenir « La région bas carbone à énergie positive à l’horizon 2050 », en partenariat avec tous les acteurs locaux concernés : mondes économique et associatif, professionnels agricoles et viticoles…

Le champagne tient son rang

©Philippe Schilde

Bien visibles dans le périmètre de l’espace dédié au Grand Est, les sept domaines champenois présents cette année (Crochet et Filles, Lacuisse Frères, Charles Heston, Marniquet, Gremillet, Rollin et Durdon Dumont) ont attiré les fidèles du Salon et su capter des amateurs de champagne parmi une foule de visiteurs en quête de sensations gustatives.

Le vendredi 28, lors de la journée dédiée aux savoir-faire des producteurs et à la diversité agricole du territoire marnais initiée par le conseil départemental de la Marne et la Chambre d’agriculture 51, Marina Dumont (Champagne Marina D) a pris part à un atelier culinaire avec Éric Geoffroy (Au piano des chefs) sur le Cookshow, sur la thématique « Accord mets et Champagne ».

©Philippe Schilde

A quelques mètres de là, sur le stand de la Région Hauts-de-France, du 22 au 27 février, se sont relayés le lycée viticole de Crézancy (Champagne Delhomme), les domaines Lévêque-Dehan, Boucant-Thiery, Fallet-Dart, Simon-Legrand et le Champagne MG, signé de Guillaume Marteaux. Avec sa compagne Aurélie, ce jeune vigneron de Bonneil a eu le plaisir d’accueillir sur le Comptoir champagne, outre de nombreux visiteurs, trois administrateurs du SGV : Murièle Marchand, Isaline Sanchez-Rego et Daniel Fallet. Ces derniers étaient accompagnés de la responsable de l’agence du Syndicat à Château-Thierry, Julie Mauvais. La délégation champenoise a eu l’occasion d’échanger sur place avec le président de région Xavier Bertrand et diverses personnalités politiques et administratives, présentes au SIA le 25 février. Une journée riche d’échanges.