CHAMPAGNE MOUTARDIER à Le Breuil

La 5e génération redevient vigneronne

La 5e génération redevient vigneronne

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Lost your password?

Un centre de pressurage XXL

Dès les années 70-80, Jean Moutardier a la vision du potentiel des meuniers dans cette vallée du Surmelin. Avec une conviction pour cette zone du vignoble, il acquiert des parcelles autour du Breuil et de Baulne-en-Brie et les plante, contribuant fortement au vignoble familial actuel (18 ha de 35-40 ans d’âge moyen).

L’époque est alors propice aux plantations dans toute la vallée de la Marne, créant un véritable bassin d’approvisionnement en raisins. Jean Moutardier construit son premier bâtiment dans les années 60, puis un véritable centre de pressurage en 1987, capable de traiter 80 ha aujourd’hui ! L’outil industriel est impressionnant : 4 pressoirs Coquard de 8000 kg en ligne (des prototypes installés dès 2006), une cuverie thermorégulée à la pointe. Un outil performant et un accès de choix à la matière première. Non seulement cet outil accompagne la montée en puissance de l’activité de négoce de la marque Moutardier dans les années 2000, mais il tisse également un relationnel considérable avec la plupart des grandes marques champenoises. Un réseau qui a permis, aussi, à la Maison Moutardier de passer la crise de 2010.