Expéditions

Hausse en janvier

Hausse en janvier

En janvier 2020, les expéditions de champagne ont marqué une hausse de + 1,7 %, essentiellement grâce à une forte dynamique des exportations vers les pays tiers (+ 22,8 %) essentiellement portée par les maisons (anticipation de l’éventuelle taxe Trump ?). Le marché national et l’Union européenne se sont montrés sensiblement plus mous qu’en janvier 2019 (- 5 % et – 10,5 %). Les sorties du négoce et des coopératives ont été positives (+ 2,3 % et + 5,7 %) et celles des vignerons en retrait (- 4,2 %).

Sur 12 mois à fin janvier, les sorties sont de 297,9 millions de bouteilles, en recul de – 1,8 % par rapport à l’année dernière (303,2 millions). Les expéditions du négoce sont en baisse (-2,6 %), celles des coopératives sont stables (- 0,3 %) et les ventes des vignerons sont en légère hausse (+ 0,8 %).

Il est trop tôt pour tirer des perspectives sur la base de ces premiers chiffres de l’année, particulièrement dans le contexte actuel de la crise du Covid-19.

Conjoncture

Il y a encore peu de temps, les économistes prévoyaient une année 2020 morose pour l’économie mondiale. Aujourd’hui, on sait qu’elle sera bien pire que ça : après avoir paralysé la Chine, le coronavirus se déploie à l’échelle de la planète, obligeant les gouvernements à adopter des mesures drastiques qui plombent l’activité économique. Les indices boursiers sont en chute libre partout. En moins d’un mois, l’épidémie a effacé près de sept ans de hausse du CAC 40. L’Union européenne et la France prévoient d’ores et déjà une récession pour 2020.

A court terme, la filière champenoise est forcément concernée : fermeture des cafés, restaurants, boîtes de nuit, interdiction des manifestations collectives, commerciales ou festives, des rencontres familiales, fermeture des frontières… qui va boire du champagne, symbole de la fête et du bonheur, dans un monde apeuré où l’on ne se rencontre plus ?

Au-delà du court terme, il reste à espérer que la discipline citoyenne permettra une sortie rapide de la crise. Il semble que la Chine commence à émerger de la tourmente : c’est un facteur d’espoir…