1975

Episode 2 – 7500 kilos à l’hectare

Episode 2 – 7500 kilos à l’hectare

Après une période d’expansion considérable, les expéditions de champagne s’effondrent dans le contexte de la crise économique qui suit le premier « choc pétrolier ». Entre 1973 et juin 1975, la baisse est supérieure à 20 %. Pour le négoce, elle dépasse 25 %.

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Lost your password?

En 1975

De nouveaux membres entrent au conseil d’administration du SGV : Rémy Ariston de Brouillet, Roland Bénard de Mareuil-sur-Aÿ, Michel Pithois de Verzenay, Serge Rafflin de Chigny-les-Roses, Yves Ruffin d’Avenay-Val-d’Or et Guy Waflart de Bouilly.

Coopération : Henri Macquart, ne souhaitant pas poursuivre son mandat à la présidence de la Fédération des coopératives, est remplacé par Marc Brugnon. La Fédération fixe des objectifs aux coopératives :

. Coopératives de pressurage : continuer à développer les équipements de pressurage et de vinification en privilégiant les matériels modernes.

. Coopératives de champagnisation : passer rapidement de 4-5 millions de bouteilles vendues à 10 millions. Cela implique d’investir de manière importante dans le stockage ainsi que des investissements commerciaux considérables.

. La Fédération invite également les administrateurs des coopératives à se former pour faire face à leurs responsabilités et organise des stages à leur attention.

La lutte contre la grêle anime les débats techniques : fusées ? avions ? canons ? générateurs au sol ? L’attente est très forte, mais les expérimentations ne sont pas vraiment concluantes.

Employeurs : la loi du 27 décembre 1974 fixe la durée maximale du travail des salariés agricoles à 40 heures par semaine. Il va falloir revoir la convention collective.

Un nouveau statut du fermage renforce la protection et la sécurité du preneur.

A l’INAO : Jean-Marie Bertran de Ballenda prend le poste d’ingénieur conseiller technique en Champagne.

Association Viticole Champenoise : en 1976, l’expérimentation viticole portera prioritairement sur les thèmes suivants : le désherbage chimique ; la lutte contre l’érosion dans les vignes conduites en non-culture soit au moyen de composts urbains, de sarments ou autres méthodes ; la lutte contre la pourriture grise ; la recherche des causes du dépérissement et du pied noir ; la lutte contre les gelées de printemps et la grêle ; les systèmes de taille ; la fumure de la vigne et le comportement d’un nouveau porte greffe.

La sélection clonale du pinot noir au domaine de Plumecoq est entrée en phase de prémultiplication. Concernant le chardonnay, une vigne de comparaison de clones va être plantée. Pour le meunier, il s’agit encore de sélectionner les meilleures souches-mères. Concernant le matériel viticole : le problème des releveuses-palisseuses et, pourquoi pas, celui des machines à vendanger.