Crise du Covid-19

Maxime Toubart et Damien Champy : «  Réagir collectivement »

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Lost your password?

Opération générosité du SGV : plus de 2000 bouteilles
de champagne offertes aux soignants

© Alain Julien / SGV

Alors que la crise sanitaire mettait sous pression les personnels des hôpitaux dans la région, plusieurs vignerons ont sollicité les élus du SGV en vue de mettre en place une opération de générosité envers les équipes soignantes. La volonté était de les remercier pour leur dévouement au service des populations, leur combat contre la maladie. Cet appel à la générosité, sous forme de dons de bouteilles de champagne, a trouvé un large écho auprès des vignerons et coopératives, mais aussi de maisons venues se joindre à l’opération. Une profession à l’unisson pour remercier !

Plus de 2000 bouteilles collectées à la mi-mai ! L’appel lancé par Maxime Toubart en début de mois, relayé par les administrateurs et les présidents de sections locales du SGV, a été entendu puisque, dans un bel élan de solidarité, les vignerons champenois ont fait transiter des dizaines de cartons et de jolis magnums depuis les différents secteurs de l’appellation vers le siège sparnacien du Syndicat et les antennes de Bar-sur-Seine et Château-Thierry. La communication, à travers le slogan « Champagne pour les soignants – Merci ! », et la logistique ont suivi. La distribution est programmée sur le mois de juin, les administrateurs devant être mis à contribution pour aller servir en personne les équipes des établissements hospitaliers de leurs secteurs respectifs ayant lutté sans relâche contre le Covid-19 (nous reviendrons sur cette distribution dans notre prochain numéro).

Des maisons dans la boucle

« Sans la mobilisation du personnel soignant, cette crise aurait pu être beaucoup plus grave. Ceux d’entre nous qui ont été malades ou ont accompagné un proche malade, on pu se rendre compte du professionnalisme et de l’abnégation dont les soignants ont fait preuve et feront encore preuve encore durant les mois à venir », remarque le président du SGV, satisfait de la réponse apportée par ses troupes, vite mobilisées. En offrant des flacons, elles vont mettre du baume au cœur à celles et ceux qui se sont investis pleinement pour sauver des vies. « C’est notre manière, collective, de les remercier et les féliciter pour leur formidable travail, sachant que, par ailleurs, de très nombreux opérateurs champenois ont mené des démarches individuelles de solidarité très diverses qu’il faut aussi souligner et saluer », précise Maxime Toubart, fier de cette mobilisation syndicale. Il se félicite aussi de voir que des maisons de Champagne ont sollicité le SGV pour entrer dans la boucle de cette opération de solidarité et accroître le volume de bouteilles offertes aux soignants répartis dans les hôpitaux de l’AOC Champagne.

Fasse qu’avec le déconfinement (progressif, mais bienvenu !) les amateurs de champagne en général et les soignants en particulier puissent désormais re-goûter aux plaisirs de la convivialité en partageant des bulles de champagne, des bulles de joie.

Ph.S.