Connaissances et observation

L’employabilité au cœur de la formation à Crezancy

L’employabilité au cœur de la formation à Crezancy

Mi-mai, la chaîne de tirage était en place et 25 000 bouteilles environ étaient tirées au sein de l’établissement : millésime, blanc de blancs, cuvée bio, BSA. Une véritable exploitation de récoltant-manipulant ! Avec les précautions d'usage. © DR

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Lost your password?

Développer le sens et la qualité de l’observation

Paul Revollon est très attaché au « développement de la qualité d’observation » chez les apprenants de son établissement. Il estime que « quelle que soit la nature du sujet traité, cela passe par une capacité à ‘voir’ les choses, avec comme préalable un questionnement lié à une curiosité ». Selon lui, cette capacité d’observation et de curiosité doit « s’exercer sur toute la chaine de production, tant sur les parcelles (suivi des expérimentations, suivi sanitaire…) qu’en vinification (projet de micro-vinification sous la responsabilité des apprenants) ». C’est en observant et en réfléchissant et pas en buvant facilement les paroles des parents, des voisins, des amis, des enseignants… qu’ils se forgeront leur opinion, qu’ils feront des choix, estime le directeur, prompt à véhiculer cette « ouverture d’esprit » parmi les jeunes qu’on lui confie.