Nos villages

Bagneux-la-Fosse : la culture au service de l’accueil

Bagneux-la-Fosse : la culture au service de l’accueil

Vous devez vous connecter à l'aide de votre identifiant et de votre mot de passe d'abonné
au magazine La Champagne Viticole pour accéder à ce contenu.
Votre identifiant et votre mot de passe vous ont été communiqués par e-mail lors de l'activation de votre abonnement à lachampagneviticole.fr.




Lost your password?

Bientôt une terrasse et un inventaire des cadoles

Il  s’est converti dans l’épicerie fine et cela lui a réussi. Pendant le confinement, David Saignier ne savait plus où donner de la tête. Repreneur de la Boutique d’Autrefois, en plein cœur du village, cet épicier volubile fait un carton. On trouve chez lui tous les produits frais et du terroir : fraises, asperges, poissons, agneaux et bœufs en bio… Sa boutique est de toute beauté et participe à l’attractivité du village. Ce mois de juillet, il installera une terrasse très cosy, pour huit personnes, aux horaires d’ouverture du commerce. Et il envisage, plus tard, de proposer des soirées à thème autour de produits artisanaux régionaux, mais aussi la charcuterie corse, le thé, les cafés gourmands, le whisky. Sans oublier, bien sûr, le champagne des producteurs de Bagneux-la-Fosse. « Je disposerai d’une licence IV pour faire de la dégustation », explique-t-il.

Un autre projet est à l’étude : le lancement d’un inventaire scientifique des cadoles de la Cote des Bar. Soutenu par la mission Unesco, il intègre le village de Bagneux-la-Fosse. Une agence spécialisée dans l’inventaire du patrimoine a été retenue pour réaliser un état de la recherche, la collecte de l’iconographie, la réalisation d’une fiche d’identité de chaque cadole, une cartographie générale et différenciée et une cartographie historique. L’essentiel de la mission doit aboutir à replacer ces constructions dans leur contexte et proposer des solutions et explications permettant leur entretien et leur restauration. Une approche paysagère générale devra également être proposée.

Le moment venu, les promeneurs découvriront ce nouveau parcours à travers le patrimoine local, mais en attendant, d’autres marcheurs, reconnaissables à une coquille souvent accrochée au sac à dos, transitent par cette douce localité, car elle se situe sur un chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Au-dessus d’une porte murée de l’église Saint-Valentin figure d’ailleurs une représentation de l’emblématique coquillage. Pour les pèlerins, c’est l’endroit Idéal pour se rafraîchir à l’ombre de l’édifice et pour faire un petit selfie – attestant d’une halte salutaire à Bagneux – avant de repartir par monts et par vaux.

 

Repères

Nombre d’habitants : 176.
Déclarants : 42.
Surfaces plantées : 144, 9 ha.
Pinot noir : 139 ha.
Chardonnay :  5, 8 ha.
Pinot blanc : 0, 1 ha.

Sources : Comité Champagne