Village d’Art 2020

Colombey fait pétiller les artistes

Colombey fait pétiller les artistes

Claire et Cyril Péligri participaient pour la première fois. © Sixtine Consigny

On aurait tendance à l’oublier, mais Colombey-les-Deux-Eglises, terre de pèlerinage du gaullisme, s’inscrit aussi dans le vignoble champenois, à l’extrémité de la Côte des Bar. Cette bourgade haut-marnaise qui a su inspirer le général de Gaulle avec ses grandes forêts et son terroir est également une source d’inspiration pour de nombreux artistes. Chaque été, Village d’Art est un rendez-vous qui met la commune en effervescence.

C’est Jack Fournier, artiste peintre habitant au village, qui a eu l’idée de créer l’association Granges des Arts en 2015. Sa volonté était bien d’inviter des artistes de différents horizons à exposer leurs œuvres dans un cadre original et convivial. Un véritable défi s’impose alors. Jack Fournier convie les habitants du village à ouvrir chaleureusement leurs granges pour accueillir les nombreux artistes. L’opération devient un véritable succès. La 6e édition, rebaptisée Village d’Art,  s’est déroulée cette année 2020 durant le week-end du 15 août.

Près de 60 artistes et artisans, mais aussi 4 vignerons de la commune et des alentours se sont partagé les 21 granges des villageois pour accueillir 2500 visiteurs. Malgré le contexte sanitaire si particulier, les visiteurs qu’ils soient locaux ou étrangers ont répondu à l’appel tout en respectant les gestes barrières. Pour la première fois, l’événement était même accompagné d’un feu d’artifice à la tombée de la nuit.

Claire Péligri, jeune viticultrice du village, participait pour la première fois au cœur d’une grange. L’œnotourisme a le vent en poupe. C’est donc assez naturellement qu’elle s’inscrivait dans l’événement, satisfaite de contribuer à la dynamique de son village. La démarche est positive puisque les visiteurs n’hésitent pas à se rendre au caveau d’accueil pour une visite de l’exploitation.

Un bar à bulles, tenu par la famille Daubanton, venue d’un village voisin, s’animait également sur la place de l’Eglise. « Cet événement permet de réinventer la fête traditionnelle du 15 août qui se perdait peu à peu dans notre commune. L’objectif aujourd’hui est de pérenniser ce rendez-vous incontournable des amoureux de l’art qui contribue au rayonnement de notre territoire », commente le maire de Colombey, Pascal Babouot. Aujourd’hui, Granges des Arts attire des artistes de la France entière et s’ouvre davantage à l’artisanat et à l’œnotourisme.

lesoenovateurs.com

© Sixtine Consigny